samedi 31 juillet 2010

Le ciné à Monaco.

Oui ok il n'y a pas beaucoup de salles à Monaco. Voire même pas beaucoup du tout...

Mais l'été il y a un super truc : le Cinéma en plein air. Oui je sais c'est pas nouveau comme concept mais j'avoue que j'aime beaucoup.

Au Cinéma en plein air, situé sur le Rocher (là où il y a la Vieille ville et le Palais), on peut choisir ses sièges.
Des blancs tous simples avec des coussins.

Oui l'écran n'est pas encore monté !



Ou alors des verts façon transats ou des canapés noirs (je précise la couleur pour vous faciliter la reconnaissance visuelle. Les daltoniens...euh désolé...)

Le cadrage est nul ? je sais...

On a vue sur le Musée Océanographique (à dire 10 fois très très vite !!!)


ou sur la prison. Ce qui a je dois avouer, un petit côté décadent ; ).
En même temps vue le nombre de lumières allumées il devait pas y avoir grand monde du tout dans les quelques 8 cellules... et on est pas à Fleury...


Mais ce qui est vachement bien au Ciné en plein air c'est qu'on peut se torcher au champagne, vin etc...
J'adooooOooOre !!!! nous on a opté pour l'option Smirnoff Ice et glace Ben & Jerrys.
Ça c'est trooooppp coooOOl !!!!!


Et en plus les petits tabourets à papattes sont parfaits pour vous montrer mes dernières Tods (oui encore des Tods et encore Meeeeeeeerrrrci mon AmooOuur!!!)


Voiiiilllààààààà, ça c'est fait ! La prochaine fois j'éviterai les cadrages qui me font des mollets et des genoux énormes !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 30 juillet 2010

Ne pas ramener sa fraise... Ne pas...

Ça m'apprendra...

Oui ça m'apprendra à ramener ma fraise et ouvrir ma gueule...

A peine je publie un article dans lequel je nargue tout le monde avec mon lieu de travail que je me prend un retour en pleine poire.

Je vous explique: tout à l'heure mon mari m'appelle :
- dis moi chérie , fait quel temps chez toi (au boulot)?
- très beau mon chéri.
- ah parce qu'à la maison il tombe des trombes d'eau,c'est impressionnant.
- ah bah non. Ici fait super beau....

10 minutes après : l'ApppOOOOoooocalypse !!!!
Le vent se lève et pousse des monstrueux nuages tous noirs vers moi.
Là d'ailleurs je vais me mettre à l'abri...
Orage, pluie, froid, mer démontée.
La totale !!!!

Bah voilà ça m'apprendra.
Quand on ramène sa fraise on se prend un truc en pleine poire...



Mais mon histoire n'est pas finie (bah oui écriture du post en 3 temps...)

En plus de l'apocalypse, je me suis fais une grosse frayeur... Une amie me rejoint au boulot et en lui faisant visiter la villa, on entend tout à coup des gros miaulements désespérés. On cherche on cherche on ne trouve pas d'où ça vient, l'écho fait que le son à l'air de venir d'ici et d'ailleurs.

C'est là que la cops en question me sort que j'ai peut être un fantôme de chat dans la villa...On se met à flipper comme 2 dingues d'autant plus que, tout à coup, le miaulement se fait entendre très fort d'un coup derrière son dos ! Le bond qu'on a fait !!!!!

Finalement on décide d'arrêter d'être débiles et on cherche sérieusement dans une des pièces.
Et là j'y trouve un pauvre petit chaton de quelques mois, terrorisé et coincé à cause des cartons. Je le libère mais il s'enfuit complètement effrayé et traumatisé.
Dans sa fuite il saute contre 2 baies vitrées... On ouvre la baie et on essaye calmement de le diriger dehors (impossible de l'attraper, il était trop effrayé et miaulait comme un dément !).
Il finit par trouver la sortie et court à en perdre haleine.

J'espère qu'il retrouvera sa maman, mais dans le doute je vais mettre une petite gamelle avec de la nourriture demain matin.
Un petit chaton qui nous a fait bien flipper... Je sais c'est pathétique...

C'est pas lui mais il faisait une tête tout aussi triste...


Pour finir, pour nous remettre de nos émotions de débiles profondes, on part à Villefranche voir le tournage du film de Madonna.
Oui Madonna, la Material Girl.

L'avantage d'avoir travaillé sur Kiss & Kill, c'est que l'on connaît une grande partie des équipes du tournage. Donc au lieu de se presser contre les barrières comme les badauds, on était confortablement assise pour voir le tournage.

Ça n'a pas duré très longtemps mais j'ai pu apercevoir Mlle Ciccone dans son jogging et sa capeline noire.

J'ai même une mini photo (oui là bas au fond le truc tout petit avec un chapeau c'est elle), trop la flemme pour m'approcher et les photos avec des célébrités c'est pas mon truc (j'aime pas les embêter...).


Voili Voilou, c'était mes aventures de la journée !!!! Je sais... j'ai une vie passionnante...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Même pas jalouse...

Oui ben je vois bien votre manège à tous là !

A partir en vacances, à poster des super articles sur vos super vacances.
La mer, le soleil, la plage, relaxation, découvertes farniente et tutti quanti...


Vous me narguez, moi pauvre travailleuse esclave d'un siiiiiii dur labeur, n'ayant pas la possibilité de partir l'été et partager avec vous les plaisirs des plages surbondées,de la promiscuité avec des gens tous transpirants et gluants de crème solaire, des sites overultra-touristiques, des tarifs surtarifés...

Bah moi m'en fiche ! parce que pour beaucoup la rentrée sera dure.
Grisaille parisienne et autre, paysage pas forcément top, pas d'horizon maritime, train train quotidien, vue du bureau bof bof et j'en passe.

Primo je me console en me disant que je partirai hors vacances d'été et que donc pendant que vous vous débattrez tous dans la pluie, bah moi je pourrais revenir toute bronzée vous narguer. Parce que narguer quelqu'un avec son bronzage en plein été c'est pas super original.
Tandis qu'en hiver c'est bien énervant !!!!!
muahahahahahahahahaha !!!

Et deuxio : moi toute l'année j'ai ça comme vue de mon bureau (certes encore en travaux le bureau mais vous avez l'idée...)


Alors pour tout vous dire : même pas jalouse la Lini !!!!!!!
Gniark gniark gniark !!!!!

La prochaine fois je vous donnerai le secret pour refaire marcher un CD tout rayé (une astuce de Mlle Fifille ); )

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 26 juillet 2010

Ma participation au concours de Faustine.

Faustine fait des super illustrations troptropbelles et tiens un blog souvent vraiment très drôle !
Il y a quelques temps elle a lancé un petit concours.
Le but : se dessiner...

Alors voici ma participation faite avec mes petits doigts : (en vrai suis encore vachement plus belle...)








Y a rien à dire, j'adoooOoOOOOre l'Ipad. Je m'éclate avec !

Voili c'est tout pour aujourd'hui ; )

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 juillet 2010

Lini's Choice Planet Guide in MassageLand...

Rrhhha oui suis trop forte. 2 articles en 2 jours... Allez je tiens le bon bout.

Donc, comme promis j'inaugure ma nouvelle rubrique : guide de voyage !
Je vous fais partager mes bonnes adresses et les petites choses bien sympa à faire "all around the world" ! enfin... là où je suis allée en tout cas.

Bon celles qui aiment l'ambiance "Guide du routard", camping, sac à dos passent leur chemin. C'est vraiment pas mon truc.
Celles qui aiment le grand luxe, le show off, les paillettes aussi...
Moi je suis entre les deux (enfin plus côté confort que camping- ça je peux vraiment pas...), j'aime surtout les bonnes adresses où l'on a du bon service pour un prix relativement raisonnable, les endroits avec du charme et le petit supplément d'âme qui fait du bien.
Le pur luxe j'aime aussi c'est juste que le portefeuille lui n'est vraiment pas d'accord...



Et comme la chaleur combinée au fait de ne pas partir en vacances me tapent un peu sur le système, je vais vous parler d'un endroit où je voudrais me télétransporter là maintenant tout de suite !

La Thaïlande. Et aujourd'hui je vais vous parler de ses massages (les boîtes, les restos, les plages, les hôtels ça sera plus tard).

Ce qui me connaissent savent que la Thaïlande fait à moitié partie de mon ADN, je me méfie donc d'autant plus des "salons de massages" glauques et dont la principale mission n'est pas de relaxer (enfin si, mais pas dans ce sens là...).

Lors de notre voyage de noces en Thaïlande, nous avons trouvé (grâce au City guide de Lonely Planet) un incroyable salon : Ruen Nuad Massage. Le lieu déjà est charmant et fait une vraie coupure avec la ville trépidante de Bangkok. On se retrouve dans une petite maisonnette toute mignonne avec des plantes de partout, un havre de paix.

Pour 350 Baths (env.9 euros) vous avez droit à 1 heure de massage thaï traditionnel. Une fois le massage sélectionné, on vous amène à l'étage pour vous laver les papattes. Ensuite on vous emmène dans le salon même qui est constitué d'une série de box séparé par des tentures. L'ambiance est très calme, même pas de musique "lounge", juste une légère odeur d'encens.
On se change (bah oui on est pas tout nu) et on enfile une espèce de pyjama très léger.

Et là ça commence. Bon pour ceux qui pensent que massage thaï rime avec effleurement tous doux...ils risquent d'être TRÈS surpris.

J'ai pas pleuré. Mais presque. J'ai beaucoup gémis et pas de plaisir. C'est qu'elles travaillent là où ça fait mal, elles débloquent absolument tout mais ça fait quand même mal. Ces petites nanas d'1m50 et de 40 kilos vous prennent, vous retournent littéralement, vous plient en 2 (oui oui même un Keenou de 100 kg...).
Si vous avez le malheur comme moi de leur dire que vous souffrez des trapèzes, elles vont se concentrer comme des malades sur ces points...

A chaque gémissement, j'entendais Mr mon mari ricaner à côté.
Vilain, mais bon lui aussi a bien souffert (muahahahahahaa !!!!!).

Quand enfin, la masseuse en a fini de vous torturer, elle vous laisse récupérer avec un petit thé bien rafraîchissant.
J'ai bien du passer 2 minutes la tête enfoncée dans le matelas à me dire que jamais plus je ne pourrais me relever. Quand j'ai enfin pu m'asseoir, j'avais la tête dans le cul (normal elle m'avait pliée en 2) et c'est limite si je ne bavais pas.

Mais miracle... Dix minutes après, c'est comme si j'avais eu un shoot d'adrénaline ! Une énergie de dingue, plus mal nulle part, une banane de fou. Je me sentais légère, détendue. Bien quoi !

Pour y aller c'est simple : allez en Thaïlande (muahahaha , désolé j'étais obligée) à Bangkok. Prenez le métro aérien (le skytrain) et arrêtez vous à la station Sala Daeng. Prenez la direction de l'hôpital BHN sur Thanon Convent ( rue Convent, l'hôpital est très bien indiqué)). Quand vous arriverez en devant l'hôpital, quasi en face de l'autre côté de la rue vous aurez le salon au fond d'une cour.


Sinon à Bangkok - BKK pour les intimes- vous pouvez aussi allez vous faire masser au temple Wat Pho (le temple du Bouddha couché), qui est selon la légende le lieu où le massage thaï a été créé par un moine médecin.
Là c'est un vrai massage médicinal. La première chose que l'on vous demande c'est où vous avez mal... A faire en fin de séjour histoire d'être tranquille pendant quelques mois côté douleurs articulaires, musculaires et autres.

Ou alors à Koh Samui, on s'est fait le plaisir de se faire masser quasi tous les jours sur la plage. Un régal !
C'est à Chaweng. Sur la rue principale, cherchez le Starbucks. En face il y a une allée donnant sur un parking attenant à la plage. Sur la plage, une sala vous attends pour vous faire masser (plus tendrement cette fois) sous les arbres et au son des vagues... Le bonheur...

oui c'est moi là... je bave de bonheur...

Voili, voilou, la prochaine fois je vous donnerai la recette de mon dessert préféré ; )


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 20 juillet 2010

Mouif...

Alleeeeezz !! on arrête de pleurer, on arrête le Prozac, on sèche ses larmes. Je sais je vous aies manqué, mais je suis de retour.

Partie en vacances ? pffffff même pas...  Nan fainéatite aigüe, fait trop chaud pour écrire.

Mais ma conscience blogguesque s'est réveillée d'un coup et je me suis dis que je ne pouvais pas décevoir vos espérances d'être "entertained" par mes billets "oh so funny !"...

Alors j'ai acheté un livre pour le lire (ha ha évidemment pour le lire...) et vous en faire la critique.

Toute contente de moi, je suis allée à la FNAC et j'ai choisi "Proies" de Mo Hayder.
Cela faisait un moment que je voulais découvrir cet auteur, j'en avais entendu beaucoup de bien et les résumés étaient bien alléchants.



D'ailleurs voici celui de "Proies" made in FNAC :

Novembre dans le Somerset. Alors qu'elle déposait ses courses dans le coffre de sa voiture, une femme est jetée au sol par un individu affublé d'un masque de père Noël qui prend la fuite à bord du véhicule. Selon la police, pour qui il ne s'agit que d'un banal fait divers, l'agresseur ne s'est sans doute pas rendu compte de la présence d'une fillette sur la banquette arrière. Mais, tandis que l'enfant reste introuvable et qu'une deuxième petite fille disparaît dans les mêmes circonstances, le scénario s'assombrit. Le ravisseur ne tarde d'ailleurs pas à se mettre en contact avec la police…
Dans cette nouvelle enquête du commissaire Jack Caffery et du sergent Flea Marley, Mo Hayder prend un malin plaisir à manipuler son lecteur en jouant avec ses peurs les plus primaires.

Mais j'aurai du écouter mon instinct.
En général quand je ne connais pas un auteur, j'ouvre le livre à une page prise au hasard, et je sais immédiatement si le style d'écriture va me plaire. Et pour Mo Hayder, cela faisait déjà plusieurs fois que je reposais ses livres parce que quelque chose dans son style me chiffonnait.

Mais comme je ne voulais pas m'arrêter à une impression hautement subjective, j'ai quand même acheté "Proies".

Bah... "Proies" c'est...comment dire poliment... not my cup of tea.
Not at all !

J'ai pas du tout, absolument pas, mais vraiment pas accroché. Est ce que je suis tombée sur le plus mauvais de ses livres ? est ce que je n'ai pas saisi ?

Dans le résumé, on nous promet de belles frayeurs.

A pas eu peur. Même pas un peu... pourtant je suis facilement impressionnable, j'aime frissonner.
Là, je me suis plutôt battue pour finir le livre. Il ne se passe rien et quand ça commence un peu à être intéressant, on se rend compte que l'on est déjà à 100 pages (moins 1 de remerciements, moins 5 blanches...) de la fin.
Tout se précipite, comme si l'auteur avait voulu en finir au plus vite. Les 2 héros sont... plats. Le méchant censé être "plus intelligent que n'importe qui" (dixit le livre) est grotesque, pas effrayant pour un sou et on ne comprend rien à ses motivations.

Les chapitres s'enchaînent de façon étrange, comme si le lecteur devait tout agencer lui-même. De plus si on ne connaît pas les 2 héros récurrents des romans de Mo Hayder, on ne comprend pas une partie du livre. Il faut avoir lu les autres livres pour comprendre leurs états d'âmes, ce qui leur arrive et pourquoi.
C'est pas une "private joke" mais presque...

Bref, je commence bien mon retour à la blogosphère. Je vous recommande un livre à ne pas acheter sous peine de mourir d'ennui.
Oui je sais, j'ai dis autrefois que j'étais une gentille fille qui ne ditpasquecestnulmaisquellenaimepas.
Mais la chaleur me fait virer bad girl et quand je suis déçue je le dis !

Voilou !!!!!!! la prochaine fois  j'inaugure une nouvelle rubrique !
Guides de voyages faites attention à vous , j'arrive...

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 10 juillet 2010

Move it !

Une petite vidéo qui me fait bouger du popotin !
C'est Uffie ft Pharrel dans ADD SUV...


Voilà , je crois bien que c'est le plus long article que j'ai écrit !!!!! ; )



La prochaine fois il y aura plus de 32 mots...
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 8 juillet 2010

Jo Malone.

Bon.
Je suis certaine que les Parisiennes connaissent déjà et du coup je passe pour une bonne provinciale (en même temps j'habite en Italie alors ...).
Mais m'en fiche, si je me souciais du ridicule cela ferait longtemps que j'aurai arrêté de vous saouler avec mes écrivouilles (là je crois que la grammaire en a pris un coup... c'est juste ce que j'ai écris ? en même temps suis pas frenchie alors WTF !!!)

Bref. Après le Festival de Cannes, ma super collègue ci-nommée Marie de la Blonde Banana a décrété que les baise-mains des stars sur nos splendides mains c'était sympa mais franchement les bavouilles ils auraient pu éviter.
Faut qu'ils apprennent à le faire correctement ! Dans le baise main ben... on baise pas la main justement, ni la léchouille, ni bavouille, ni crachouille...
Notice d'emploi ici

Donc, exténuées par nos péripéties cannoises dont vous avez pu voir l'étendue dans ma non-quotidienne assidue, nous avons traîné nos adorables popotins chez Jo Malone à Cannes.
Marie de la Blonde Banana en est une cliente assidue et dans son langage ultra châtiée m'a cordialement invitée à m'y faire masser la main bavouillée :
" Viendez Lini, viendez. Tu vas voir, tu vas grave kiffer !" ...
L'aristocratie bananière dans toute sa splendeur...

Je suis quelqu'un de très mais très sensible au packaging, à la personnalisation, au marketing ultra ciblé.
Et là j'ai été comblée. J'ai grave kiffé comme dirait l'autre Banana.
Une vendeuse adorable, un massage des mains exquis, un cadre reposant et accueillant (hormis le babillage incessant de la Marie- elle est fatiguante !).
Et juste avant le massage, la vendeuse établit mon profil olfactif en me posant des questions sur les odeurs (et pas seulement parfums) qui me plaisent, auxquelles je suis sensible.
Elle part faire une sélection et revient avec des senteurs qui me correspondent parfaitement et ensuite me masse avec l'équivalent en lotion.
C'est étrange mais les différents parfums se marient très bien entre eux.

Il parait qu'à Paris les vendeuses sont tout aussi gentilles et serviables, et que la boutique propose toute sorte de service (du style salon privé pour quelques copines, massages...)

Bref il va s'en dire que gaga du packaging que je suis, j'ai été une très bonne cliente et je suis repartie avec deux flacons. C'est pas donné (80 € la bouteille de 100 ml) mais au moins on se balade pas avec le même parfum que tout le monde !
L'exclusivité ça se paye et après tout je le vaux bien ! ; )


Bon... je crois que je suis obligée de me fendre d'un merci et d'un gros bisou à la Marie...
Pffff s'il le faut !
Merci et Grooooooooss bisous à Miss Banana !!!!!!!!!!!!!! J'espère te revoir avant le Festival ; )

Lini alias Patatina.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 juillet 2010

Future pin up ?

Je vous avais déjà parlé de ma lubie pour le monde des pin up dans cet article : Being a pin up.

Et bien, d'ici quelques temps je vais essayer de me transformer en pin up aussi grâce à Virginie Notte.

Bon, va falloir sérieusement me mettre au régime et à la gym si je veux pas ressembler à un cachalot en corset...

En attendant je me projette en gribouillant sur l'Ipad ; )


La prochaine fois je partagerai un radis avec vous...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 6 juillet 2010

Maine Coon à adopter !

Bon, moi je reçois le mien par Fedex dans pas longtemps... J'espère qu'il sera bien emballé et qu'ils n'auront pas oublié de mettre la notice d'emploi.

Rhhhho ça va je rigole !!!!!!
En fait je vais aller le chercher à Anzy le Duc chez Meocoon au mois d'Août.
J'ai tellement hâte d'accueillir Fellini qui a tout l'air d'une petite canaille mais absolument adorable .


Sachez qu'il a encore 1 frère et 1 soeur absolument craquants à adopter.

La femelle est une jolie Black Tortie blanc mignonne comme tout. Pour d'autres photos c'est ici

Et le mâle est un Black adorable. Pour d'autres photos c'est ici


L'éleveur Martine est absolument dévouée, très à cheval sur l'éthique d'élevage et son mari Emilio nous régale chaque semaine avec des photos de notre petit Fellini.

Donc si vous pensez sérieusement à adopter et à vous occuper d'un ou d'une magnifique Maine Coon c'est ici qu'il faut cliquer : Meocoon

PS : je pense toujours à mon Berlioz, il me manque beaucoup et j'ai presque mauvaise conscience d'être aussi heureuse d'accueillir Fellini. Mais... Life goes on... 

Rendez-vous sur Hellocoton !

La traversée du Temps.

J'adoooooore les dessins animés !!
et hier je suis tombée sur un vrai petit bijou.

"La traversée du Temps"  des  talentueux studios Madhouse est un film drôle, émouvant et poétique à découvrir absolument !



Le synopsis made in Allociné : 
Makoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l'école et absolument pas concernée par le temps qui passe ! 
Jusqu'au jour où elle reçoit un don particulier : celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles naissantes, manger à répétition ses plats préférés, tout devient alors possible pour Makoto. 
Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux, surtout lorsqu'il faut apprendre à vivre sans !


C'est un film léger avec un humour délicieux, une animation très fluide et agréable. Les personnages sont très attachants et leur relations attendrissantes. Les sauts (littéralement) dans le temps donnent lieu à des moments très drôles et cocasses avec des répercussions inattendues.
Vous serez surpris par le  changement de ton qui rend "La Traversée du Temps" encore plus émouvant et profond sans tomber dans le larmoyant.

Bref un bijou d'animation à découvrir absolument !!!




 
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 juillet 2010

Lazy, lazy Sunday...

Je suis toute alanguie. La chaleur, le dimanche, envie de rien hormis me prélasser comme un lézard.

Comme les dimanche sont toujours over bondés à la plage et que je suis limite mysanthrope dans ces cas, je préfère penser à mes futures vacances en surfant sur le net.

Elles ne seront pas cet été (j'évite comme la peste les vacances version troupeau, sinon je vais frapper quelqu'un...) mais vers Octobre et probablement juste un peu plus d'une semaine.



On pense à la Crète, la Sardaigne, un road trip en Italie, la Turquie... On ne sait pas vraiment. Des suggestions ?

Bon, l'écriture cet ultra mini article m'a épuisée... Aie envie d'une sieste.

Un dernier clic pour vous mettre une sympathique petite vidéo : Oktapodi, réalisé par des étudiants des Gobelins et qui a reçu une quantité de prix dont l'Oscar du meilleur court-métrage animé.



La prochaine fois je prendrai des vitamines pour me réveiller !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 juillet 2010

Tu as peur du noir ...?

Moi j'aime bien avoir peur en lisant.

Je lis un peu tous les genres mais je dois avouer une nette préférence pour la SF, la Fantasy, les thrillers ésotériques et les thrillers d'épouvante.

C'est un peu SM (oh ouiiiii...) comme sensation : avoir peur mais continuer à lire. Mais j'adore me coucher et ne pas oser laisser traîner un pied hors de la couette, avoir un peu peur de me lever la nuit...
Je sais, j'ai une imagination débordante.

Le dernier livre en date c'est :"L'évangile selon Satan" de Patrick Graham

J'ai rarement frissonné comme ça. Et la fin m'a fait dresser les cheveux sur ma petite tête ! Plus jamais vous n'entendrez de la même façon le "je vous salue Marie"...

Le résumé made in FNAC :


2006, Hattiesburg, dans le Maine.
Rachel, l'assistante du shérif du comté, enquête sur la disparition de quatre jeunes serveuses. Elle disparaît à son tour. Marie Parks, profileuse au FBI qui possède des dons de médium et s'est spécialisée dans la traque des cross-killers - les tueurs en série qui voyagent -, est chargée d'enquêter sur la disparition de Rachel. Elle retrouve son corps torturé et la dépouille des quatre disparues crucifiées dans une crypte. Le tueur, abattu par le FBI, est un moine qui porte les signes du Diable.

Quelques jours plus tard, au Vatican, le cardinal Oscar Camano, patron de la congrégation des Miracles, apprend que les quatre jeunes femmes assassinées sont les religieuses qu'il avait envoyées aux États-Unis pour enquêter sur la vague de meurtres qui frappent l'ordre des Recluses, un ordre très ancien, chargé depuis le Moyen Âge de protéger et d'étudier les manuscrits interdits de la chrétienté. Il confie au meilleur de ses exorcistes, le père jésuite Carzo, le soin de retrouver la trace de cet évangile que l'Église a perdu six siècles plus tôt...



J'adore le mélange religion/enquête/surnaturel... et ici il est opéré avec brio !
J'ai rarement vu un "méchant" aussi cruel, intelligent et effrayant. Le suspense est haletant et insoutenable, l'intrigue prenante, la différence entre réalité et hallucination est difficile pour l'héroïne à l'âme torturée.

L'Evangile selon Satan
est un très bon livre, écrit avec une plume efficace et talentueuse.



Allez, un petit extrait pour vous faire saliver:

" Ses poumons aspirant désormais plus de gaz carbonique que d'oxygène, mère Yseult suffoque. La bougie est si faible que son éclat se réduit à un point orange dans l'obscurité. Puis la flamme vacille et s'éteint, la mèche achevant de se consumer dans un grésillement. Les ténèbres se renferment sur la religieuse qui sanglote sans bruit.

Un frottement de l'autre côté de la paroi la fait tressaillir. Étouffée par l'épaisseur du mur, la voix de Bragance retentit à nouveau, beaucoup plus proche. Sa main frôlant le mur, la novice chuchote comme une enfant qui joue à cache-cache dans le noir.
- Cessez de fuir, ma mère. Venez avec nous. Nous sommes toutes là.

D'autres chuchotements répondent à ceux de Bragance. Ses cheveux se dressant sur sa nuque, mère Yseult reconnaît les gloussements de soeur Sonia, le bégaiement de soeur Edith, les grincements de dents horripilants de soeur Margot et le petit rire nerveux de soeur Clémence dont le sourire terreux hante toujours sa mémoire. Douze paires de mains mortes effleurent les murs en même temps que celles de Bragance.
Lorsque les frottements s'arrêtent à sa hauteur, la vieille religieuse emmurée retient ce qui lui reste de respiration pour ne pas trahir sa présence. Silence. Puis Yseult entend quelque chose renifler de l'autre côté de la paroi, et le chuchotement de soeur Bragance résonne à nouveau dans l'obscurité.
- Je te sens.
Nouveau reniflement, plus appuyé.
- Tu m'entends, vieille truie ? Je sens ton odeur.
..."


Bref un livre qui fait peur à acheter très vite !
Rendez-vous sur Hellocoton !