jeudi 30 septembre 2010

Mon weekend dans les Cinque Terre... À quelques km près ...

Bon, ok je fais les choses dans le désordre.
Je devrai d'abord vous raconter mon weekend à Londres avec Muse, shopping et vous montrer entre autre mes Absolutely Fabulous chaussures rouges !...

Mais les amis ( oui je mets au masculin parce que je connais au moins 1 lecteur qui risque de se vexer si je ne pense qu'à mon lectorat féminin ...) , il vous faut le racontage de mon petit weekend de 3 jours avec Chéri.

Chéri et le boulot entre mai et Octobre c'est l'enfer. Pas de congés , des heures de dingues, un rythme infernal. D'ailleurs le weekend à Londres s'est fait sans lui à cause du boulot..

Bref quand Chéri me dit : " Louloute j'ai 3 jours off, on part" inutile de dire que j'ai sauté de joie.

Donc pour pas que ce soit trop fatiguant avec la route, on a opté pour les Cinque Terre à environ 190 km de chez nous, parc naturel classé situé après Gênes et Portofino , avec ses 5 magnifiques villages qui surplombent la mer.


















On est parti Vendredi avec notre jolie petite Beetle cabriolet et petit chien ( le chat Fellini était aux bons soins d'un ami ) à l'aventure.
Bon ok l'aventure pour moi qui suis ultra organisée c'est pas de résas d'hôtel, pas de point de chute précis, pas de guide.
Nan je rigole ! Suis une fana de guide de voyage... Of course j'en avais un ; )

On savait que le temps était prévu d'être mauvais mais on s'est dit qu'un peu de pluie c'était pas très grave.
Pour arriver aux Cinque Terre après être sorti de l'autoroute après Gênes, on emprunte une petite route surplombant la mer.  Les nuages sont très gris mais bon...
Chéri n'arrête pas de dire : tu verras ça sera beau, on verra les villages d'en haut, les paysages et la végétation sont splendides...

Bah... Comment dire... Disons que le morceau "Highway to Hell" qui passait à la radio à ce moment était parfaitement adéquat.
Brouillard tellement épais que le fog de Londres c'est du pipi de chat, petite route de montagne bien tortueuse quasi invisible et au revêtement plus que douteux, pluie diluvienne, bourrasque de vent, grêle.
Le paradis...

Et là Chéri me dit que c'est pas possible, que passer 3 jours enfermés à l'hôtel à cause du temps c'est pas envisageable ( ou alors on restait chez nous), que c'est mégapourribeurk.

Et là un signe divin.


















Un panneau d'autoroute avec écrit : ROMA

La divinité fait place à la technologie.
On sort l'Ipad ( je vous aies déjà dis que j'étais Apple addict ?) on vérifie la météo à Rome : 30° et soleil, on calcule l'itinéraire avec Maps : environ 600 km.
En un regard la décision est prise et on file vers la ville éternelle en riant de notre coup de folie.
En route je cherche l'hôtel , pet Friendly pour miss Charlotte.
Of course tous les hôtels de charme avec du cachet hors des sentiers battus sont tous complets ou alors largement hors budget.

Donc pour la première nuit on se rabat sur un Mercure tout ce qu'il y a de plus standard et formaté. Mais bonne surprise en arrivant, on a droit à un gentil upgrade et du coup on se retrouve avec une junior suite avec vue sur... Le Colisée , oui oui oui...

Admirez mon sens du cadrage...
De l'autre côté de la chambre

Y a pire et ça compense largement un hôtel un peu bof bof.
Dîner dans une petite trattoria charmante où le plus notable a été la délicieuse bouteille de Chiraz du Lazio très trop facile à boire et qui nous a laissé très gais et titubants pour notre promenade digestive autour du Colisée.

Samedi matin on promène la miss dans un très agréable jardin attenant à la Domus Aurea. Je suis sûre qu'elle a adoré faire pipi sur des pavés de 2000 ans...



Petit dej non inclus (grrrrr) avec des œufs couleur jaunes radioactifs à l'hôtel , check out et on part se balader la tête à l'air en compagnie des chansons délicieusement rétro de Dean Martin.
Very cliché but soooo good.
Désolé pour l'image bondissante mais c'est à cause des pavés de Rome...



On se balade un peu dans le Trastevere dans l'espoir de trouver un charmant hôtel mais ils étaient tous archi complet.

On reprend l'Ipad et Chéri se rappelle d'une chaîne qu'il avait aimé à Barcelone : NH Hoteles qui ont des hôtels à Rome aussi.
On appelle et on réserve une chambre supérieure moins chère que celle du Mercure...
Là : très bonne surprise. La chambre est sublime, l'hôtel design et chaleureux à la fois, les prestations au top.



On se balade dans les jardins de la Villa Borghese pour rejoindre la Piazza del Popolo et tout le quartier shopping près des marches d'Espagne.

Bon moi et la foule c'est pas top. J'aime pas les gens...
Disons surtout que je n'aime pas les gens qui me bousculent alors qu'ils sont tout transpirants et qui me déboîtent l'épaule. Nan ça j'aime vraiment pas.
Et les grands champions du déboîtage sauvage sont quand même les Frenchies suivi de très près des Espagnols et des Chinois qui eux te gueulent dans l'oreille en passant...

Rentrage à l'hôtel pour une petite sieste et là je sens tout le monde qui se dit :
"mais elle a rien visité ??? Pfff m'étonne pas elle doit être bien futile cette Lini "
Bah en fait je suis déjà venue en Octobre l'année dernière pour visiter, ceci avant l'ère blog (oui j'avais une vie avant le blog) et je vous raconterai tout avec les bons plans et photos une prochaine fois.

On ressort donc pour un dîner chez Obika restaurant spécialiste en Mozzarella où on déguste les plus merveilleuses des mozzarella (5 sortes toutes plus goûteuses les unes que les autres - fumée, crémeuse, ricotta...)

Pas très jolie photo mais mets succulents !!!!

Des produits tellement bons, savoureux qu'ils n'ont presque pas besoin d'huile d'olive, de vinaigre balsamique ou de  basilique . Ils se suffisent à eux même.

Ensuite promenade dans le quartier historique , pause devant mon monument préfère : le Panthéon (c'est tellement incroyable comme lieu, difficile à expliquer).




Of course arrêt obligé à la Fontaine de Trevi pour renouveller notre vœu de revenir à Rome. Après tout ça a déjà marché une fois !


Dimanche après un gargantuesque pdj à l'hôtel (sans œuf radioactifs ) nous repartons vers chez nous en faisant un détour par Florence (au point où on en était ...) pour essayer de trouver le fameux magasin d'usine Louboutin.
Je vous arrête de suite je l'ai pas trouvé mais par contre on a visité un super outlet " The Mall" très agréable et avec des super marques à prix ultra intéressants : Fendi, Dior, Bottega Veneta, Stella Mc Cartney...
Bon vu qu'on avait déjà explosé le budget avec notre escapade romaine on l'a joué raisonnable en se promettant de revenir avec des sous pour tout acheter ; )

Et enfin après ... retour à la casa.
On repassera pour le weekend reposant mais c'était vraiment super, ça nous a fait du bien de se retrouver en amoureux.



Il faudra quand même qu'on envisage de visiter réellement les Cinque Terre...
Rendez-vous sur Hellocoton !