lundi 8 août 2016

Les frenchies fidèles à leurs clichés. [Coup de gueule inside]

Rapide coup de gueule parce que là vous m'avez sérieusement gavés.
Oui vous là. Vous les blogueurs/twittos/instapeople/expats français qui vous prenez pour des méga stars !



On me demande souvent si je me suis fais des amis en Thailande. Je suis fière de dire que quasi toutes les personnes que je connais en Thailande, je les aies connus grâce aux réseaux sociaux, que ce soit via mon blog, FB ou via Twitter. 
J'aime constater que contrairement à ce qui est souvent dit, les réseaux sociaux ne nous enferment pas. Bien au contraire, ils permettent de rencontrer des gens de tous horizons et toutes nationalités.

Aujourd'hui mon cercle d'amis et connaissances comprends des Australiens, des Américains, des Anglais, des Néo-Zélandais, des Sud-Africains, des Indiens, des Japonais, des Chinois, des Thais, des Mexicains, des Kazakhs ... 
Bref, j'adore Internet parce que ça me permet de connaitre des gens venant du monde entier.

Les Français ? Je n'en connais que très peu à Bangkok et ces quelques rares personnes sont devenues de vrais amis. Pourquoi aussi peu de Français ?

Déjà les expats français en Thailande sont assez peu présents sur Twitter. Ou alors ils communiquent en anglais et ne mentionnent pas du tout le fait qu'ils sont Français.

Ensuite, pas mal d'expats français se comportent comme des véritables petites stars avec un ego surdimensionné !
Ils collent aux pires clichés que les étrangers ont des Français : arrogants, râleurs et snobs.

Impossible d'échanger avec certains (j'ai bien dit CERTAINS, PAS TOUS)  blogueurs/twittos/instapeople/expats français si on ne fait pas parti du cercle d'amis adoubés par leur seigneurie ou de la cour de fan bavant d'admiration.
J'ai vu des blogueurs twitter "ah mais j'ai pas le temps de répondre à tout le monde je suis débordé moi !", "Vous vous rendez compte du temps que ça me prend ?, des expats dire "comment ça t'as pas de pack expat ? T'as même pas de maid ?? QUOI t'as pas de chauffeur ??? " (n'est ce pas Julie ^_^ ? )  ou très souvent ne RIEN répondre.

Cas n°1 :
Le blogueur star part en vacances et tweet une question sur sa destination.
La cour lui répond.
Le blogueur star répond à quelques rares privilégiés en mode private joke.
Petite blogueuse de merde peut se brosser (même et surtout si ses réponses sont pertinentes).
Quelques mois après le blogueur star publie un article en mode "regardez je voyage pas comme un touriste MOI. Je connais tous les coins les plus géniaux grâce à mon génie et ma personnalité hors du commun ... "
Petite blogueuse de merde lit l'article du blogueur et retrouve TOUS les conseils qu'elle a donné en mode copié collé et même avec les fautes.
Ou parfois ses propose sont déformés ...
Blogueuse de merde dit "Khaosan Road c'est bof bof et attrape touristes, vas-y si tu veux mais bon il y a mieux à BKK . Tiens tu devrais aller là et là ..."
Blogueur star écrit "Blogueuse de merde recommande absolument d'aller à Khaosan Road. Mais moi j'ai trouvé ça bof bof et attrape touristes. Il y a mieux à BKK. Vous devriez aller là et là".
Euh ...




Cas n°2 :
L'expat blogueur star accepte de répondre à un interview.
Pauvre petite blogueuse de merde envoie le questionnaire type qu'elle envoie pour les expats (oui c'est souvent plus ou moins les mêmes questions : qui es tu, pourquoi tu t'es expatrié, tu aimes quoi, tu n'aimes pas quoi, un conseil pour les futurs expats ... En même temps je vais pas te demander comment tu trouves la Paella à Barcelone ou ce que tu penses de la colonisation sur Mars ...). 
Blogueur star ne répond pas.
Blogueuse de merde relance.
Blogueur star daigne répondre "Ah ouais j'ai pas répondu parce qu'elles sont chiantes tes questions. On me pose TOUT LE TEMPS ces questions"
Blogueuse de merde soupire ...




Cas n°3 :
L'expat blogueur star crucifie quelqu'un qui n'a pas le même avis que lui.
Bah oui, l'expat blogueur star est une sommité dans son pays d'adoption.
Il sait tout, et vous autres vous ne comprenez rien.
D'ailleurs les guides de voyage c'est de la merde, vous devriez ne lire que son blog et lui demander son avis éclairé.
Sauf qu'il ne répondra pas à vos questions.
Pas le temps, il doit répondre aux questions de merde d'une blogueuse de merde.




Cas n°4 :
Un lecteur pose une question à blogueur star car il va s'expatrier aussi.
Blogueur star est trop occupé avec sa cour et de toute façon "t'as qu'à lire mon article, ou aller sur Google, ou aller te perdre sur les forums d'expats ..."
Lecteur se rabat sur petite blogueuse de merde.
Blogueuse de merde se dit aussi parfois que tout est dans son article et qu'un coup de Google suffit. Mais blogueuse de merde est super heureuse quand elle reçoit un message. Elle fait une danse de la victoire en tutu rose et string à paillettes. Elle est heureuse de pouvoir aider si elle le peut. Elle se dit qu'elle n'écrit finalement pas dans le vide.
Donc blogueuse de merde répond en espérant que ça aide. Et c'est comme ça qu'elle lie de véritables amitiés avec des nouveaux expats.




Cas n°5 :
Blogueuse de merde pose une question sur Twitter parce qu'elle ne comprends pas tout à fait le système électoral américain et veut comprendre.
S'ensuit des échanges avec une dizaine d'Américains pendant 2 heures, via 140 caractères, où on explique à blogueuse de merde tout le système électoral, ses avantages et inconvénients par rapport à d'autres systèmes et les nuances entre les différents partis. Elle apprend aussi à connaitre le Libertarian Party qu'elle ne connaissait pas du tout.
Blogueuse de merde est super contente d'en avoir autant appris.

Aujourd'hui, blogueuse de merde pose une question sur twitter suite à l'annonce de l'Empereur japonais de vouloir abdiquer. Elle sent bien qu'elle ne comprend pas tout (L'Empereur ne doit surtout pas prononcer le mot abdication ni dire qu'il souhaite abdiquer car cela pourrait être perçu comme une critique du Gouvernement. Bref pas simple quoi ...).
Un blogueur star français expat au Japon tweet sur le sujet.
Blogueuse de merde se permet (quelle erreur !!! ) de réagir au tweet et demande gentiment si méga star interplanétaire peut élaborer.
Blogueur star lui répond : "ça va pas être possible sur Twitter non"
Pardon, c'est pas tout. Il rajoute "*pas en 140 caractères" ...
Fin de non recevoir.
Blogueuse de merde hurle ...


via GIPHY

Donc on peut avoir des échanges poussés et intéressants pendant 2 heures sur la politique US à coup de 140 caractères mais pas avec sa majesté le blogueur star français ????!!!!! Je sais bien que la situation politique et monarchique japonaise est hyper complexe. Je demande pas une thèse, juste un rapide échange ! Et si tu ne sais pas, réponds juste "désolé trop complexe pour en discuter là" au lieu de cette fin de non-recevoir !

Après on se demande pourquoi les Français se trimballent une sale réputation ...

Et le pire c'est que le schéma se répète IRL !

Je participe à quelques évènements de networking. Pour l'instant essentiellement avec la communauté expat anglophones.
J'ai participé à deux évènements français. Ça m'a vacciné ...
IMPOSSIBLE d'échanger à moins de faire partie du petit cercle adoubé. C'est encore pire si on ne fait pas "français".
Avec ma tête de métisse asiatique, plus d'une fois on m'a dévisagé en mode "qu'est ce qu'elle fait là ?" ... Bon en général, il suffit que j'ouvre la bouche pour qu'ils comprennent que je parle français aussi bien qu'eux (je passe le "oh c'est marrant vous n'avez pas d'accent ..." ).

Alors évidemment je me suis dis que c'était de ma faute. Je ne suis pas non plus la personne la plus sociable du monde et j'ai toujours un peu de mal à aller vers les gens. Ou alors il me faut 1 ou 2 shots de vodka et là je suis amie avec tout le monde. 

Sauf que récemment, plusieurs personnes (thais, anglais, indiens ...) m'ont dit que c'était la même chose pour elles.
Ces personnes étaient par leur poste/profession invitées à ces événements par les organisateurs français, pourtant bien conscients qu'elles ne parlaient pas français mais les encourageant tout de même à venir "Vous verrez, tout le monde parle anglais".
Ces personnes se sont retrouvés à se présenter à des groupes de frenchies, qui ont daigné sortir un "Hello" puis ont fini par leur tourner le dos pour continuer leur conversation en mode "mais qu'est ce qu'elle me veut elle ...? "




BREF.
Les Frenchies je vous aime. Il y en a pleins avec qui j'ai des supers échanges sur Twitter, sur FB, via le blog. Des gens ouverts, adorables et supers intéressants. Certains sont devenus de véritables amis.

Mais les autres là. Vous me gavez sérieux ! Pétez un coup ça vous aidera à descendre de votre petit nuage de pseudo célébrité dans le monde virtuel. 

Voilà. J'ai poussé mon coup de gueule. Je vais mieux merci.






PS : après avoir fait part de mon coup de gueule sur Twitter, une frenchie au Japon m'a reproché mon ton. Au final, en remettant tout dans le contexte, j'ai pu avoir un très chouette échange avec elle et elle a pu m'éclairer un peu sur la situation politico/monarchique du Japon, qui n'est effectivement pas simple du tout. 

On a rit en se disant qu'on s'engueulait en anglais, mais qu'on se réconciliait en français. Manquait plus que le fromage et le vin ^_^ 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 2 août 2016

L'hôtel le plus paisible et charmant de Bangkok : Phranakorn Nornlen.

Dernier article au mois de Mai ... Okay ... On peut légitimement croire que j'ai disparu des radars.

Comme d'hab, abus de boulot, manque de temps, enlèvement par les extra-terrestres. Bref, je suis désolée d'avoir encore été aux abonnés absents.
Comme je l'avais dis il y a donc quelques mois, Chéri et moi sommes séparés physiquement par plusieurs milliers de kilomètres jusqu'à fin Septembre. Il est à Monaco pour le boulot et moi je fais tourner la boite ici.
Même s'il est d'une aide précieuse vu qu'il s'occupe de toute la compta et le côté technique des sites, cela représente tout de même un accroissement de ma charge de travail.  Et en plus du boulot, je suis en mode obsession sport et régime depuis son départ (c'est ça où je me morfonds sur mon sort en pleurant tout le temps ...) . Aventure que vous pouvez d'ailleurs suivre sur Instagram en cliquant ICI.

Bref, je ne suis pas très présente sur mon blog mais je ne l'ai pas oublié. Promis !

Il y a 2 semaines, on a eu quelques jours fériés en Thailande et je n'avais pas envie de rester à végéter à la maison. J'ai pensé à partir sur une plage ou dans le Nord,  des amies voulaient sinon que je les rejoigne à Yangoon. Je ne pouvais pas trop bouger car j'avais le chien et le chat à la maison et je ne voulais pas les laisser seuls trop longtemps.
J'ai donc renoncé à partir hors de Bangkok et j'ai commencé à chercher un hotel pour faire un petit staycation. Rappelez-vous j'expliquais ce que c'est ICI.



J'ai éliminé les hôtels superbes mais trop chers, les trucs bof bof, les trop dans le centre et j'ai fini par aussi éliminer les hôtels supers romantiques parce que bon ... Se retrouver seule dans une chambre qui respire l'amour c'est pas génial non plus ...

Je me suis alors rappelée de l'établissement qu'une amie m'avait recommandé dans le quartier de Phranakorn, qui se situe un peu plus haut que Khaosan Road, dans le quartier traditionnel de Bangkok. Un petit hôtel dont elle m'avait vanté les charmes et qu'elle adorait.
Si vous aimez la littérature et la culture, n'hésitez surtout pas à faire un tour sur le blog de mon amie ICI

Khaosan c'est tout en bas, pour vous donner une idée de l'emplacement de l'hotel.
En réalité vous êtes à env. 15 minutes à pieds. 


PHRANAKORN NORNLEN

J'ai donc réservé 2 nuits et après être allée nourrir les chats de Julie et Idris, et brunché avec Elodie et sa jolie Flore (l'histoire de sa grossesse et accouchement à BKK est à lire ICI), je suis tranquillement allée à l'autre bout de la ville avec un petit sac (en réalité sac bien trop rempli pour seulement 2 nuits ... mais je ne sais pas faire mes valises ...). 




Bobun est obsédé par mes doigts de pieds ... il essaye toujours de me les bouffer !! 


Dès l'arrivée on se sent bien. On se sent accueilli et dans un havre de paix. 



Mon prénom est à côté de Jean, mais je ne sais pas qui c'est ! 

L'hôtel a un charme dingue avec une décor super mignonne rétro vintage toute pastel. L'équipe est adorable et aux petits soins avec vous. 
Dès que je suis rentrée dans ma chambre, j'ai senti un poids immense tomber. Tout le stress et la fatigue qui s'évanouissaient en un instant. Ma 1ère chambre (bah oui il y en a eu une deuxième) était petite mais parfaite, avec vue sur la cour intérieure et une petite bande son au top fournie par l'hôtel. 








A peine arrivée j'ai sombré dans une sieste bienheureuse, le sourire aux lèvres. Ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé ! 



Je me suis réveillée, bouquiné mon Kindle (ça y est je me suis enfin mise à GOT en VO) et j'ai fini par monter au dernier étage pour profiter du restaurant. 

La vue était fantastique ! Une vue sur le temple à côté, le pont au loin avec l'orage qui arrivait, les petites maisons en contrebas ... Je ne suis pas sortie de Bangkok, mais j'aurai aussi bien pu être à l'autre bout du pays tellement je me sentais dépaysé. 




La carte du restaurant n'est pas immense mais on y mange bien. Les pizzas sont faites dans un four à bois qui est magnifique car tout recouvert de petit carreaux. 
J'ai même pu manger aussi mon apéro thai préféré : le Miang Kham. C'est quoi ce truc ? 
C'est un assortiment de coco rôtie, petites crevettes séchées, échalotes, citron vert, cacahuètes, gingembre que l'on met dans une feuille de bétel (ici de la laitue) avec une sauce sucrée et qu'on gobe d'un coup. C'est merveilleusement rafraichissant et sain ! 





Je suis ensuite rentrée dans ma chambre pour continuer à bouquiner avec un bon thé après avoir acheté un super joli sac dans la boutique de l'hôtel. 




Le lendemain matin, à 07h30, avant le petit déjeuner je suis partie explorer le quartier. 
J'ai rencontré des chats, des habitants adorables très amusés de me voir prendre des photos de partout, je suis passée voir le temple où j'ai eu la chance d'assister à la prière du matin. 
Il y avait une mama thai qui voulait absolument me mettre dans les mains un livre de prières pour que je chante avec elle. Sauf que je ne lis pas le thai et il vaut mieux pas que je chante ... 










Après avoir trouvé des petites amulettes, je suis partie voir le marché pas loin de là, puis je suis passée voir le marché aux plantes juste à côté. 





Je suis ensuite rentrée à l'hôtel pour prendre mon petit déjeuner. 
Alors ici pas d'immenses buffet pleins à craquer mais quelques chariots avec des omelettes, des rôtis (sortes de crêpes), des fruits, des céréales et du pain. Tout est végétarien mais même pour moi la carnivore (le bacon c'est la vie !), c'est très bien passé vu que c'était délicieux et le cadre est génial. 

Chaque table est peinte à la main

la résidente de l'hotel avec son joli collier 



Je suis remontée faire une sieste (oui encore ... c'est fatiguant d'être en vacances ), puis je suis redescendue boire un jus de fruit en attendant mon atelier Tie and Dye. Hé ouais je fais ça moi !!! 
En fait l'hôtel propose tous les jours des ateliers (cuisine, couture, peinture ...), gratuits pour les résidents. 



J'ai donc pu m'essayer au Tie and Dye. La prof était super gentille, le cours s'est fait dans une ambiance bon enfant et on a pu faire de véritables chefs-d'oeuvres .... enfin on a essayé quoi ! 



J'ai ensuite tentée ma chance et demandé si jamais ils avaient une autre chambre avec une autre vue. Ils m'ont de suite filé les clés d'une autre chambre et je suis vite remontée pour bouger mes affaires. 
Comment dire ... j'aimais déjà tellement ma chambre, là je suis tombée amoureuse ! J'ai eu droit à une chambre un peu plus grande, inondée de soleil, avec une autre playlist géniale. 
J'avais même un coin lecture et yoga. Et ouais je fais du yoga maintenant ! Vous le sauriez si vous me suiviez sur mon Instagram ou ma page FB qui y est consacré. 





Hormis pour diner, je n'ai pas quitté ma chambre. J'étais tellement bien là, loin du stress, loin du bruit. Juste mon thé, mon livre et de la musique. 
Manquait plus que Chéri pour que ce soit parfait. 

vous avez vu comme je suis naturelle ? 15 photos avant que ça ressemble à quelque chose ... 


C'est avec grand regret que j'ai quitté l'hôtel le lendemain. J'y serai bien resté encore quelques nuits. 
Mais j'y retournerai à coup sûr avec Chéri. C'est la pause parfaite pour nous à Bangkok. 

Et pour vous qui venez en vacances à Bangkok, Phranakorn Nornlen est idéal pour les familles, les couples, les voyageurs seuls qui recherchent le charme et la tranquillité. 
Il n'y a pas de piscine, pas de buffet gigantesque, pas de salle de gym, vous êtes un peu loin de tout et le wifi est moyen. 

Mais il est plus que parfait ! Un vrai coin de paradis dans cette ville de dingue. 

Les coordonnées de l'hotel : 
46 Thewet soi 1, 
Phranakorn, Bangkhunprom, Krungkasem,
Bangkok 10200
Tel : 02 628 8188
Email : rooms@phranakorn-nornlen.com

J'ai fais une video toute pourrave entre 2 siestes à l'hotel. 
Désolée mais j'étais trop occupé à me détendre ; ) 







Rendez-vous sur Hellocoton !