mercredi 18 mars 2015

To waï or not to waï ? - Du bon usage du waï en Thailande.

Haaannnnn ok mon titre est un peu pourri ... Mais j'ai pas pu m'en empêcher et je rigole comme une baleine en l'écrivant !!! 
C'est quoi le waï ? nan je parle pas du bordel qu'il y a sur mon bureau ...

Lorsque vous venez en Thaïlande, le waï est incontournable. Il accompagne salutation et remerciement dans la vie quotidienne. Ce geste simple et élégant, qui se fait en joignant la paume des mains devant soi, fait parti de la culture thaïlandaise et bouddhiste. 


Vous verrez ce geste absolument de partout et la première réaction que vous aurez c’est de le rendre en toutes circonstances (dites pas non je vous aies vu - oui vous en train de waï-er la statue devant le McDo ...) . Petite habitude qu’ont habituellement les touristes et qui fait souvent sourire les Thailandais et aussi les expats installés depuis un petit moment. 
Parce qu’en fait, ce geste est codifié. Rien de grave ne vous inquiétez pas ! Il n’y aura pas d’incidents diplomatiques si vous faites une erreur, mais il est bon de savoir quand dégainer son Waï et comment.


Tout d’abord : quand faut-il waï-er ? 


  • quand on retrouve des amis thaïs du même âge et/ou du même statut social. On ne se jette pas sur eux en les serrant très fort dans ses bras ni en leur faisant une grosses bise ! Dans ce cas là le Waï se fait à la hauteur de la poitrine. 


  • aux personnes plus agées que vous et/ou d’un niveau social plus élevé que vous et aussi vos clients. Dans ce cas là on fait aussi bien attention à le faire avant eux par signe de respect et on monte les mains au niveau du nez tout en inclinant légèrement la tête. 
  • quand on reçoit un cadeau - que d’ailleurs on n’ouvre pas devant la personne sauf si elle insiste. Les mains se tiennent au niveau du menton. 
  • Aux moines. Pour rappel, surtout ne jamais les toucher (les femmes en particulier). N’hésitez pas à élever les mains au niveau de votre nez et incliner franchement le buste. 
  • en signe de dévotion face à un Bouddha. Dans ce cas là on monte les mains au niveau du front et on se prosterne. 

Vous l’aurez compris, les Thailandais ne sont pas friands du contact physique même si la poignée de main commence à se généraliser dans les milieux d’affaires. Ne vous inquiétez pas si parfois vous vous retrouvez à waï-er un Thaï alors qu’il vous tend la main et vice versa. 
Croyez moi, cela m’arrive souvent tout le temps


On touche aussi du doigt l’existence des classes sociales que nous avons tendance à effacer dans la culture occidentale. Il y a ici un véritable respect de la position sociale qui se ressent dans l’utilisation du waï. On est forcément inférieur/supérieur à quelqu’un par l’âge, la profession, et donc le statut social. Essayons de ne pas juger cette coutume avec notre point de vue occidental qui peut parfois s’offusquer de cette inégalité. 
Fin de l'interlude sociologique ...

Quand ne faut-il pas waï-er ? 


Les premières fois en Thaïlande, vous aurez envie de répondre à tous les waï. Au taxi, au portier de l’hôtel, au barman, à la vendeuse … Sauf que non. 

On ne waï pas : 
  • un enfant (sauf si on a envie de lui faire plaisir)
  • une personne plus jeune et/ou de position sociale moins élevée
  • un employé ou une personne qui vous vend/fournit un service
Cela ne veux pas dire qu’il faut être un goujat ! Un grand sourire et un signe de tête sont bien vus et attendus ! 

Pour simplifier le quand et comment ne pas waï-er, il suffit de transposer le geste au serrage de main. Dans votre vie quotidienne, vous ne serrez pas la main du taxi, du caissier, du pompiste, du boulanger, du buraliste, du vendeur, du serveur n’est ce pas ? 
Vous le saluez avec un hochement de tête et avec un grand sourire et en lui souhaitant le bon jour (nous sommes entre personnes polies et agréables ici !). 
Vous lui serrez la main si vous le connaissez ou si vous voulez exprimer une gratitude. 

Et bien le Waï c’est pareil ! Facile non ? 

Quoiqu’il se passe, ne vous inquiétez pas, on ne vous reprochera pas de trop waï-er. Au pire on vous corrigera gentiment et avec le sourire. 


Après tout, nous sommes bien au pays du sourire non ? 




Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire :