jeudi 25 février 2010

The book de la semaine ! "Les louves du Palatin"

Arrêtez de ricaner, je vous entends !

Je sais que le principe d'un livre (dvd, film...) de la semaine est d'en présenter un par semaine. Moi ça s'apparente plutôt à un par trimestre...

Ce qui est tout de même un comble pour quelqu'un qui dévore au minimum un livre tout les 7 jours : une vraie bouquinovore (oui oui je sais ce mot n'existe pas- mais j'avais l'image d'un Tyrannosaure en tête... Pourquoi ? je sais pas !)

Alors pendant que dans ma petite tête, un T-Rex faisait sa promenade, une autre partie de mon vaaaaaaaasssste cerveau (vide dirait certains vilains...) se baladait à Rome.
N'essayez surtout pas de comprendre comment fonctionne ma matière grise...ça fait peur !


















D'où le livre que je présente aujourd'hui : "Les louves du Palatin" de Jean-Pierre Neraudau.

L'action se situe entre 45 avant JC et 90 après JC (en gros la fin de la République et le début de l'Empire Romain) et prend la forme de journaux intimes (fictifs) écrits par les grandes oubliées de l'Histoire : les femmes, soeurs, maîtresses, filles des Empereurs.

Nous suivons les destins croisés de Livie, Julia, Agrippine, Octavie ...qui se battent dans un monde violent et cruel pour survivre. Mais nous n'avons pas ici affaires aux héroïnes modernes pleines de bons sentiments. Que nenni !

Ces femmes se battent avec les armes de leur temps : le meurtre,le mensonge,la trahison, la dissimulation, des intrigues sanglantes qui au final ne feront que précipiter leur chute.

Le talent de Jean Pierre Neraudau est de présenter un même événement sous différents angles : l'instigatrice, la victime, le témoin... Chacune tentant évidemment de donner bonne figure et dissimulant ses actes sous un voile de feinte innocence.
A nous d'essayer d'entrevoir la vérité cachée.

Bon il est vrai qu'il faut un peu s'accrocher car elles ont une fâcheuse tendance à toutes s'appeler pareil... Julia dite la "vieille" et Julia "la jeune", sans oublier Julia Calvina...
Mais ce livre est passionnant et nous apprend beaucoup sur ces femmes de l'ombre qui se battaient pour un semblant de liberté (pour autant qu'une femme sous l'Empire romain puisse être libre) mais surtout pour survivre dans un monde d'une cruauté extrême.

Petite aparté : quand je dis que ce monde est cruel c'est en jugeant avec nos critères actuels. Car si on replace tout dans le contexte de l'époque, ces comportements étaient tout ce qui avait de plus normal et choquaient plus pour le principe que pour la forme (par ex: jeux du Cirque...).
Voilà voilà j'ai fais mon petit cours d'anthropologie sociale... hihihihihi !!!!!


Un petit avertissement : ce livre est voué à l'autodestruction... Je l'ai acheté une première fois il y a plus de 10 ans (vous avez vu ! je vous présente que des nouveautés...) et j'ai cru que toutes les pages se détachaient parce que je l'avais trop lu.
Je l'ai donc acheté une deuxième fois :même punition le livre se désintègre, toutes les pages se détachent...

Mais il vaut vraiment le coup et vous passerez un excellent moment en compagnie de ces louves.

La prochaine fois j'essaierai de vous recommander un livre qui n'est pas en rupture de stock à la FNAC et Amazon... oups

PS:
Lini's Choice est en compétition pour le blog du mois sur Cosmo (yeeeeehhhhhhaaaaaa!!!!) et j'ai besoin de vos votes pour avancer dans le classement ! Merci à vous toutes et tous !!!!!!

cosmopolitan
Rendez-vous sur Hellocoton !