lundi 26 mai 2014

La vie avec le coup d'état en Thailande.

Je pense que vous êtes tous au courant, il y a un coup d'état en cours en Thaïlande.
Je ne vais pas refaire le déroulé des évènements mais pour faire court : des manifs pendant des mois, une loi martiale, un coup d'état et un couvre feu.


Je n'ai jamais fais de politique sur mon blog et je ne vais commencer aujourd'hui. Mes opinions sont personnelles et je les garde pour moi. 
Aujourd'hui ce que je souhaite c'est témoigner de comment les événements impactent ma vie de tous les jours. 

Depuis le début des événements, j'avoue que je nourri un certain ressentiment envers les médias étrangers et français. Sous prétexte de vendre, ils poussent vers le sensationnel et laissent à penser qu'il est dangereux de venir en Thaïlande. Nos amis et famille s'inquiètent au delà du raisonnable et nous demandent si nous comptons rentrer.
Alors bien sûr, nous ne sommes jamais à l'abri que les choses dégénèrent. Nous ne sommes pas des têtes brûlées et des inconscients, mais il est inutile de dramatiser et d'angoisser. Il vaut mieux avoir la tête bien claire si jamais la situation venait à s'aggraver réellement.

Quand les médias n'en font pas trop, ils font pas leur travail non plus ! Ici le LA Times qui utilise une photo censée représenter l'aéroport de Bangkok. Sauf que c'est le centre commercial Terminal 21 ...  quel gigantesque aéroport peut compter 21 terminaux ????
Ou pire, le journal Metro au Canada qui confond Thaïlande et ... Taiwan. Bref ...

Lorsqu'il y avait les manifestations et qu'ils avaient installés des blocus un peu de partout dans la ville, la seule chose qui avait changé pour nous c'est qu'il y avait, pour le coup, moins de circulation et que certains endroits étaient un peu compliqués d'accès. En gros on le prenait plutôt bien !
Nous n'avons pas agi comme beaucoup de touristes qui trouvaient rigolos de se mêler aux manifestants pour prendre des selfies ou participer aux défilés. Il y a toujours un risque (il y a eu quelques morts tout de même parmi les manifestants), donc même si l'ambiance avait l'air bon enfant avec les concerts, les marchés et vendeurs ambulants , nous les avons évité. Chose qui était relativement facile vu que Bangkok est une ville tellement gigantesque, on peut facilement mener sa petite vie sans être emmerdés.

Quand ils ont annoncé la loi martiale l'autre jour, nous étions déjà rentré chez nous et l'avons appris par Twitter (et la TV thai qui ne diffusait plus que les messages de l'Armée - adieu les soaps thais et mes reportages en coréen ou japonais ... bon ils les ont remis depuis mais malheureusement ils  m'ont aussi rendu  TV5Monde).
Nous avons eu de la chance de ne pas être dehors au moment où ils ont imposés le couvre feu pour 22h, car nous aurions pu être comme ces milliers de personnes qui ont du rentrer quasi tous en même temps chez eux. Circulation monstre, transports en commun pris d'assauts ...
Dans l'imaginaire collectif, loi martiale et couvre feu font penser à des tanks dans la rue, des soldats de partout, des barbelés ... J'habite en plein centre et je n'ai rien vu encore. Il n'y a pas de scène d'apocalypse !

Le couvre feu est une contrainte mais rien de dramatique pour l'instant. Pas d'apéros prolongé, de dîners tard, de boîte de nuit. Les magasins ferment plus tôt , les transports en commun s'arrêtent à 21h et on oublie les séances de ciné le soir.
Les endroits ultra touristiques et festifs comme Khao San Road (ou pour les gros dégueulasses les quartiers à filles), les boîtes de nuits, les clubs, les rooftop sont aussi obligés de fermer plus tôt.
Bref, rien de super dramatique. Un peu casse bonbon mais rien de grave.

Ce qui est amusant ou pas c'est de voir que les touristes s'inquiètent moins de leur sécurité (et de ceux qui habitent sur place) que des horaires d'ouverture des centres commerciaux et des bars. Les touristes peuvent toujours aller et venir à l'aéroport, même pendant le couvre feu (avoir son itinéraire de vol sur soi et/ou le petit mot d'excuse fourni par l'aéroport lors de votre arrivée), peuvent s'amuser, visiter, découvrir comme d'hab. Sauf que pour l'instant on se couche plus tôt que Cendrillon.


Donc, pour l'instant, aucune raison de paniquer et d'annuler les vacances. Pour ceux qui sont sur Twitter, le compte de @RichardBarrow permet de se faire une vue claire et impartiale sur les événements et évite de s'en faire trop et ainsi rassurer la famille. On se tient ainsi au courant de l'évolution des choses.

Ici il fait toujours chaud, le ciel est bleu, quelques orages par ci par là, les Thais et les touristes prennent des selfies avec l'armée, les 7/11 ferment plus tôt (ça c'est un GROS changement par contre) ...
Bref, la vie continue.

Je vous tiendrai au courant si les choses (combien de fois j'ai répété ce mot aujourd'hui ?) évoluent mal, mais pour l'instant tout va bien !

PS : svp faites pas les débiles en allant prendre des selfies avec l'armée ou les manifestants, le risque est toujours présent. Vous êtes pas à l'abri d'un taré avec une grenade !






Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire :