mardi 27 octobre 2015

Ce que j'ai appris avec mon équipe thai ...

Je vous l'ai dis la dernière fois (il y a 2 mois presque donc), super débordée en ce moment. Je bosse comme une dingue mais je m'éclate !

J'ai toujours l'intention de vous parler de mon voyage à Singapour (il y a 1 an), celui de Penang (il y a 9 mois), à Vientiane (il y a 6 mois) et les voyages super express à Kuala Lumpur, de ma rencontre avec des expats frenchies super sympas, les restos que j'ai découvert, les quartiers qu'on a parcouru à pied ...
Ah oui j'oubliai, j'ai aussi un super interview à préparer pour vous parler de grossesse et accouchement à Bangkok (pas le mien hein !!)
J'ai juste un poil de retard (c'est plus un poil à cette allure d'ailleurs, c'est une touffe ...).
Et j'ai un IMMENSE besoin de vacances !!!


Du coup les personnes avec qui je passe probablement le plus de temps sont notre équipe et bien sûr Chéri avec qui je passe 24h/24h pour mon plus grand bonheur.
J'ai fais pas mal beaucoup  de management d'équipe par le passé mais ici j'en apprends tous les jours ! Il y a bien sûr la différence culturelle mais le management ne se gère pas du tout de la même façon ici.
Auprès de mon équipe, j'apprends aussi à apprendre à connaître les thais. A savoir ce qui leur importe, ce qui nous rapproche, ce qui nous sépare, ce qui les étonne. C'est évidemment très souvent source de crise de rires et de longues discussions.

Voici une petite compil de ce que j'ai appris avec mon équipe ! 

PS : pour les adeptes des polémiques, je ne généralise pas, je ne fais qu'un constat 
au travers du spectre des personnes que je vois au quotidien. Voiloù ! 

La ponctualité est une notion toute relative.
La faute à la circulation/ la pluie/ le réveil/ le BTS ou MRT ou khlong boat bondé/ le réveil/ la rue inondée/ l'arrêt achat du petit-déjeuner ou déjeuner/ ou le réveil ... 

Le mail n'est pas une priorité. 
Quand on envoie un email, il faut penser à appeler pour dire qu'on a envoyé un email. 
Il faut ensuite rappeler pour s'assurer qu'il a bien été lu et qu'il va être traité.
Puis il faut les rappeler pour qu'ils nous envoient la réponse.

Line ou FB Messenger sont des Dieux.
Si on veut une réponse rapide au dit mail, le mieux c'est encore d'envoyer le message du mail par Line et/ou par FB. Vu qu'ils sont constamment collés le nez dessus (même sur ordis de bureau), on a de meilleures chances de les avoir.  
Un de nos développeurs nous a même sorti une fiche de son temps de réponse. 
Téléphone : réponse immédiate.
Line ou FB Messenger : dans les 15 minutes
Mail : il faut l'appeler pour qu'il les regarde ... 

Les stickers c'est cool. 
Il faut user et abuser des stickers sur Line. Même et surtout dans les relations professionnelles. 
Ne pas s'étonner de recevoir ce genre de stickers donc ...
La première fois dans un rapport employé/employeur ou client/prestataire ça surprend ... 



Le suivi c'est par leur truc.
J'aime bien savoir. J'aime savoir où les gens en sont, s'il sont besoin d'un coup de main, si la mission assignée a été menée à bien. Bah je peux toujours courir pour avoir un suivi ! 
Ça donne souvent ce genre de conversations : 
" Tu en es où du dossier truc ?" - " Bah j'ai fini il y a X jours !"
 - "Ah ... et tu m'a pas prévenu ?" - "Bah non..."
Mais ils se soignent. Mais je morcelle quand même les taches par semaine. 

La prise d'initiative c'est pas leur truc. 
Comme on est des gentils patrons, on veut qu'ils s'impliquent, qu'ils proposent des idées, qu'ils contestent nos avis, qu'ils remettent en question nos décisions. 
On leur fait régulièrement des briefings sur le sujet en leur disant "Surtout n'hésitez pas à nous faire part de XY ou Z. Vos commentaires/idées sont plus que bienvenues". 
Pour l'instant ... nada. Ou alors il faut leur tirer les vers du nez au forceps. 
La faute à l'éducation thaïlandaise qui leur apprend à ne SURTOUT JAMAIS remettre en question son aîné/supérieur/patron ... 
Mais ils se soignent. À force ils commencent doucement à faire le chemin sur cette voie.

Mais ils prennent quand même des initiatives si ça les arrange.
Si c'est trop compliqué/casse-bonbons/longs/pas à leur goût, 
ils trouveront un raccourci et prendront l'initiative. 
Sans vous le dire bien sûr ... Et on s'en rend compte bien après. 
Et évidemment le raccourci ne nous arrange pas forcément. 

Ils ne notent RIEN.
Je sais pas. Ils sont fâchés avec les carnets/post-it/feuilles ou quoique ce soit qu'il leur faciliterai la vie et leur permettrai de ne pas oublier les missions en cours.
Ils ne notent rien et donc oublient PLEINS de trucs. de vraies passoires.
J'ai acheté des jolis cahiers à tout le monde. Et je me bats pour qu'ils les utilisent ... 
Je crois que je vais perdre la guerre ...

Ils aiment leur coussin de bureau.
Dans notre petit mais joli bureau il y a un grand canapé avec des coussins. Ils peuvent s'y installer pour bosser s'ils le souhaitent. Nan, ce qu'ils aiment c'est prendre un coussin et le caler entre eux et leur bureau, et s'affaler dessus. 
Un coussin par personne est sur ma liste pour ma prochaine virée chez IKEA.

Notre nouveau développeur a amené son propre coussin ! 

On se bat avec la clim.
Beaucoup d'endroits en Thailande sont connus pour pousser la clim en mode polaire. 
Pas nous parce que respect de la planète, économie, toussa quoi ... 
Mais sans clim c'est pas possible non plus. Donc la clim est en marche. Pas trop fort.
Et on passe notre journée à rallumer la clim, baisser la température parce qu'ils passent en douce derrière nous pour la remettre en mode chauffage sous climat tropical ... 

Le Sanuk c'est sacré.
Sanuk est un état d'esprit, un mode de vie. 
Un concept qui peut se traduire par Dolce Vita, joie de vivre, fun, amusant ...
Il est très très important pour un Thai que sa vie soit sanuk. Et ça passe par le choix de son boulot. 
Même si on lui offre un salaire supérieur, le Thai privilégiera avant tout son bien-être. 
Son boulot doit idéalement ne pas être trop loin de chez lui, dans une ambiance sympa, avec des patrons sympas, des collègues marrants, du boulot mais pas trop quand même faut pas déconner, des horaires cools ... 
Du coup on joue sur ça pour recruter et garder nos employés.
Des horaires cools, ils ont leur weekends, on fait régulièrement des vendredi Beer Time, on n'oublie jamais de leur souhaiter leur anniversaire avec au minimum un gâteau, on fait des sorties staff sympa, on leur ramène des souvenirs quand on revient de voyages, on s'amuse à leur apprendre des gros mots français, on regarde des vidéos sur YouTube, etc
Bref, le sanuk c'est sacré.

Il y a un turnover de malade. 
Lié au point ci-dessus. S'ils sont malheureux dans un boulot, ils n'hésitent pas. Ils se tirent. 
C'est aussi lié au fait que ce soit un pays de quasi plein emploi. 
S'ils n'ont plus de boulot, pas grave. Ils en retrouveront vite un. 
(oui je sais, en France et en EU on ne sait plus trop ce que c'est ...)
Donc pour conserver son staff il faut préserver le sanuk, sinon vous passez l'essentiel de votre temps à recruter. Mais le secret est de toujours se dire que la personne peut se tirer du jour au lendemain. Elle doit donc ne pas être trop indispensable ou avoir sa compétence doublée par un autre employé qui pourra prendre le relais en cas de départ. 
Mais pas trop longtemps hein, parce que s'il a trop de boulot, c'est plus sanuk du tout, 
et donc il voudra aussi partir ... 

Ils aiment partager les détails. 
Yep. Tous les détails. Du boulot ? nan. 
De leur problèmes gastriques ou médicaux.
Quand ils sont malades, on a droit à tous les détails : 
la consistance, la fréquence, les trucs bien gores...



Ils aiment se coller des trucs dans le nez. 
Je parle pas de drogues hein !
Je parle du tube de "Peppermint Inhaler" (comme un Vicks) qu'ils se collent à longueur de journée dans la narine. Parfois même ils le laissent dans la narine ! 
J'avoue c'est assez agréable comme sentiment de fraîcheur, 
mais de là à me le fourrer dans le pif à longueur de journée ... 


Ils ont une PASSION pour dormir.
Je plaisante pas. Ils ADORENT dormir !!!! 
Au début je me disais que c'était de notre faute : trop de boulot, trop de pression, trop d'horaires.
Mais nan. Pas du tout ! Ils AIMENT dormir. 
Quand un de nos designers a voulu repartir vers un statut de freelance une de ses principales raisons c'était parce qu'il voulait dormir plus. Pour lui 15h de sommeil/jour c'était le minimum ... 
Notre Office Manager était super heureuse de nous dire que Samedi dernier elle avait dormi 20h.
Quand on leur demande ce qu'il vont faire de leurs vacances, la réponse unanime est DORMIR.
Pour leur pause déjeuner, ils préfèrent parfois ne pas manger pour dormir. 
Promis juré, c'est pas avec nos 10h-18h/5 jours par semaine qu'on les épuise ! 

Il y a les règles. Et il y a la réalité.
Tu trouves un texte de loi sur un sujet (visa, administration etc).
Tu appelles le service concerné : tu as une autre version. 
Tu vérifies que tu t'es pas trompé en vérifiant le texte de loi. 
Tu rappelles le service concerné : tu as encore une autre version. 
[REPEAT]

La famille c'est important.
Le lien de sang bien sûr mais la famille boulot aussi. Surtout si le boulot et le patron est sanuk.
Renforcé par le fait que chacun appelle son ou sa collègue 
grande soeur/petit frère/oncle/tante suivant l'âge. 
J'entends souvent dire : "Je vais au ciné/manger/danser avec 
ma petite soeur/grand frère ce weekend !" en parlant de leur collègue.
J'adore ! 
Ah oui ... les filles du boulot m'appellent souvent maman ... 

Leur vraie famille est souvent loin.
3-4-5 heures de bus pour aller retrouver leur famille le temps d'un weekend. 
Comme très souvent, les jeunes "montent" à la ville pour le boulot. 
Bangkok ne fait pas exception. Beaucoup viennent des provinces avoisinantes ou alors plus lointaines. Et dès qu'ils peuvent ils rentrent.

Les petits cadeaux. 
Et quand ils rentrent chez eux, les parents ont souvent tendance à leur filer 3 tonnes de nourriture.
Des sacs de riz, des fruits, des légumes, des épices etc
Ce qui est cool c'est qu'on en profite. À chaque fois notre staff nous donne avec fierté des produits de chez eux. Une fois un énorme sac de riz de la ferme familiale, une autre des Dragon fruit énormes et goûteux, une autre fois aussi des spécialités locales !
Adorable et on se régale !

Des fruits du Dragon et des beignets de Korat.

Les petits cadeaux bis.
Je sais pas si notre équipe est particulièrement sympa ou si c'est quelque chose de courant mais ils nous ramène souvent des petites choses à goûter quand ils partent s'acheter leur déjeuner.
Des fruits, des bonbons, des saucisses, des brochettes.
Je les soupçonne quand même de beaucoup s'amuser à me voir goûter certaines choses,
du style des oreilles de cochon, de la seiche séchée [répétez très vite 10 fois] ou quand ils ont tenté de me faire manger des tripes  ...

Ils sont obsédés par la nourriture.
OBSÉDÉS je vous dis !!!
Je crois que la seule fois où quelqu'un de l'équipe nous a proposé une idée d'application à développer, c'était en rapport avec la nourriture (idée que l'on commence d'ailleurs à réfléchir).
Ils mangent tout le temps, de tout. Ils parlent nourriture, photographie leurs plats, cherchent de nouvelles choses à goûter, cuisinent, vont au resto très régulièrement.

Ils mettent du ketchup sur leur pizza. 
Oui je sais ...

On a pas la même notion du "pas très piquant".
Quand un thai vous dis que "nan nan promis c'est pas très piquant", fuyez.
On a pas les mêmes papilles gustatives. Je soupçonne les leurs d'avoir été brûlées par le piment.
Ce qui n'est que modérément épicé pour eux est une véritable porte sur l'enfer pour nous.
Un indice. Quand c'est très rouge on évite.

Rien que l'odeur me piquait la gorge ... 
Sauce pour le poulet grillé. "Mangez ! c'est pas piquant"
Yeux en larmes, bouche en feu, papilles détruites ... 

Ils adorent les desserts. 
Ils se font parfois des sorties le weekend juste pour essayer un nouveau dessert.
Dessert avec beaucoup de crème, de glace, de chocolat ou alors beaucoup plus léger.
Il suffit de voir comment les pâtisseries (qui s'ouvrent par dizaines) sont prises d'assaut le weekend pour se rendre compte de leur passion du sucré.

Notre graphiste nous a préparé de délicieux Bannoffee !!! 

Glace à la noix de coco, avec lait concentré et des cacahuètes. Je suis fan ! 

Mai pen rai. 
C'est pas grave.
Rien n'est très grave ou très important.
Évidemment lié au sanuk.
Bref, j'apprends à être plus zen, à moins me faire de soucis, à moins me prendre la tête.
Même si parfois j'ai envie de les secouer très très fort.

Ils sont adorables.
Notre équipe l'est en tout cas. 
Malgré les défauts, les petites tracasseries, les petits retards constants, les différences culturelles. 
Ils sont terriblement attachants.
Et même si je souhaite que notre société prennent vraiment son essor et qu'on s'agrandisse,
j'espère ne jamais perdre ce sentiment.





Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire :