mercredi 9 avril 2014

Nos animaux et l'expatriation en Thailande. Part 2

On continue donc la note informative mais ludique ou pas sur nos poilus (pas mon Chéri hein!) et l'expatriation pour la Thaïlande.
(oui je sais j'ai juste mis 4 mois à écrire la suite de Part 1. Pour se rafraîchir la mémoire c'est ICI)




Donc on en était à l'attente de la réception du permis d'importer thaï .

Le mardi d'après, je n'avais toujours rien reçu alors j'ai d'abord envoyé un mail puis passé un coup de fil.
Je crois que les services administratifs sont un peu partout pareils dans le monde : les fonctionnaires se renvoient tous la balle et ce ne sont pas forcément des as de l'efficacité ... Je crois aussi que mon non-thaï n'a pas aidé. Heureusement que maman a passé un petit coup de fil et cinq minutes chrono après je recevais par mail le permis d'importer mes zanimos.

Donc étape n°9 : Réception par email du permis d'importer (1 par animal) délivré par les Services de Quarantaine. 

Le permis ne sera valable que sous réserve d'un certificat de bonne santé délivré par un vétérinaire et visé par la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations - ex Direction Départementale des Services Vétérinaires). 
Pour moi c'était à : 

La Préfecture de Nice, 
147 rue de Grenoble, 
06286 Nice Cedex 03
Tel : 04 93 72 28 00
Fax : 04.93 72.28.05

Le certificat délivré par les services de quarantaine thaï n'est valable que 45 jours (d'où l'importance de respecter les délais)




C'est pour le chat que cette période a été le plus difficile. Entre les cartons, les mouvements, les allers-retours chez le véto, il était vraiment pas dans son assiette. J'ai donc demandé conseil à son éleveur Martine qui a été formidable dans son suivi. Elle m'a conseillé une cure longue de Zylkène (à acheter chez le véto) : 2 semaines avant le départ et 2 semaines après l'arrivée + Feliway en diffuseur. Très facile d'administration (ouvrir la gélule et mélanger à la nourriture), mon petit chien en a aussi bénéficié.

Ça a beaucoup calmé et aidé Fellini mais il était quand même stressé.




Etape n°10 : 6 jours avant le départ , RDV chez le véto pour qu'il établisse le certificat de bonne santé. C'est un formulaire international, donc pas besoin de le faire traduire. Mes 2 bestioles étaient en bonne santé, hormis un coup de stress pour le chat qui se traduisait par une forte irritation par gratouillis intempestif sous le cou. Le véto lui a filé de quoi calmer l'irritation. 

Dans la foulée, prise de rdv avec la DDPP pour faire viser le certificat. 





Etape n°11 : RDV à la DDPP 4 jours avant le départ. Pas besoin d'emmener les animaux mais ne pas oublier les documents suivants : 

- passeport de l'animal
- certificat de bonne santé délivré par le vétérinaire
- copie du formulaire rempli pour les Services de Quarantaine thaïlandais
- Permis d'importer thai
- résultats sérologiques (ouf ... ils sont arrivés le matin même, donc s'y prendre à temps !)
Et voilou le certificat visé + attestation sanitaire attestant que le vétérinaire est agrée par la DDDP




Ouf ... mais c'est pas fini !!! Loin de là !!! 


Avant le départ préparer 3 dossiers

2 avec : 
copie de la page intérieure du passeport de l'animal mentionnant le nom, race, âge, sexe, numéro de puce 
- copies de toutes les pages de vaccins.
- copie du formulaire rempli et signé
- copie du certificat de bonne santé visé par la DDPP
- copie du permis d'importer thai
- copie de son passeport
- copie des résultats sérologiques 
- copie de l'attestation sanitaire
1 dossier servira de sauvegarde des documents au cas où. A garder à portée pendant le voyage. 
1 dossier sera à scotcher fermement sur la caisse/sac de l'animal avec toutes vos coordonnées. 

+ 1 dossier des "originaux" : passeport de l'animal, original du formulaire , copie du permis (vu que vous l'avez reçu par mail) , original du certificat de bonne santé, original de l'attestation sanitaire et original des résultats. C'est ce dossier que vous présenterez au guichet de la compagnie aérienne, aux douanes et à la Quarantaine à Bangkok. 

Pour rappel, j'ai voyagé avec Air France, je me suis donc aussi conformée à leurs conditions.
Voir ICI pour les conditions de transport.  
Vérifiez auprès de votre compagnie aérienne si il y a des conditions particulières. 


Hormis prévoir un billet d'avion qui me permette d'arriver un jour d'ouverture des Services de Quarantaine de l'aéroport de Suvarnabuhmi, il a fallu : 
- lors de la réservation ne pas oublier de spécifier que l'on voyage avec des animaux
- acheter un sac de transport pour le chien qui a eu le droit de rester avec moi en cabine
- acheter une caisse homologuée IATA (International Air Transport Association)  pour le chat qui a malheureusement du aller en soute vu sa taille et poids. On peut acheter la caisse directement sur le site d'Air France Shopping ICI
- Remplir le formulaire de transports d'animaux d'Air France  et le joindre aux dossiers. Formulaire c'est ICI

Comme je partais de Nice, il a aussi fallu prévoir suffisamment de temps d'escale pour récupérer le grand chat qui était en soute à Paris et refaire l'enregistrement avant le départ pour Bangkok. 

Le jour J fut épique ...

- 05h30 du mat une copine vient me chercher avec mes 2 grosses valises, 1 valise cabine, 1 gros sac à main, le chien dans son sac et le chat dans son immense caisse. Avant de partir j'ai donné une dernière dose de Zylkène aux 2. 
- 06h00 arrivée à l'Aéroport de Nice. Là il faut sortir ses propres papiers et les dossiers avec papiers originaux des bestioles. C'est un peu long, donc vraiment ne pas se pointer à la dernière minute !!!!
- Ensuite paiement des frais de transports des animaux au guichet dédié. Ce n'est pas fait avant car ils sont pesés à l'enregistrement. J'en ai eu pour la modique somme de 200€ par poilus ... Frais pour tout le voyage jusqu'à Bangkok. Garder précieusement le reçu ! 
- 06h30 amener le chat au bagages hors gabarit ... Ne vous inquiétez pas, une hôtesse vous accompagne pendant toutes ces étapes, pas de risques de se perdre (enfin ...ça a été mon cas. Je ne sais pas si c'est une généralité). Là ils bloquent la porte de la caisse avec des cerflex (lien en plastique) pour éviter tout risque d'ouverture intempestive. J'avoue que de voir la caisse du chat partir (sur un chariot pas sur le tapis roulant comme un sac hein !) m'a mis un sacré coup de pression ...Pauvre matou ...
- 07h on embarque avec petit chien dans l'avion.Chien qui doit rester dans son sac et sac aux pieds. Dès que je me suis assise j'ai demandé gentiment à une hôtesse si elle pouvait vérifier que le chat était bien à bord. Elle est revenue quelques minutes plus tard pour me rassurer et m'assurer que le commandant de bord avait fais le nécessaire : lumière et chauffage dans le compartiment pressurisé.

Je suis arrivée à Paris CDG à 08h40. Normalement les bagages suivent jusqu'à la destination finale et on a pas besoin de les récupérer. Sauf que ayant un animal à récupérer j'ai du faire la totale. J'angoissais un peu à l'idée de jouer à Tetris avec les 2 valises plus la caisse, mais un gentil agent m'a filé un coup de main et m'a aidée à tout mettre sur un chariot. 


Le chat était en forme mais stressé, tous ces bruits et mouvements n'étaient vraiment pas à son goût. Je me suis mise dans un café loin de la foule et pour le calmer j'ai mis quelques pschitt de Feliway dans sa caisse et j'ai sorti un grand foulard que j'ai placé sur la caisse pour assombrir un peu le tout (foulard qui est resté sur la caisse jusqu'à la fin du voyage) et quelques glaçons dans le compartiment à eau de la caisse  pour l'hydrater. J'ai passé pas mal de temps à lui parler quitte à passer pour une dingue, mais je voyais bien que ça le rassurait. 
Petit chien allait très bien, avant de repartir à l'enregistrement, je lui aies fais faire une dernière promenade dehors, parce que plus de 10h sans gambader ça allait être long ! 

- 11h00, ouverture de l'enregistrement. Et j'ai recommencé toutes les étapes (sans le paiement déjà effectué à Nice). Donc enregistrement, pesage et passage aux bagages hors gabarit. 
Je suis la première à pester sur le mauvais service, mais là je dois avouer que le personnel Air France et celui de CDG a été top ! Très gentil, aimable et doux avec les animaux. 
- Une fois Fellini parti avec le personnel d'Air France, j'ai mis une couche à charlotte histoire d'éviter qu'elle salisse son sac et qu'elle soit mal à l'aise pendant le voyage. 
- 13h Embarquement. Même démarche auprès d'une hôtesse et même réponse quelques minutes après, tout allait bien, le chat était bien à bord. 
- Et voilà c'était parti pour un long voyage de 10h. Charlotte a été top : pas aboyé une fois, sage, adorable comme à son habitude bien qu'elle ait passé l'essentiel du voyage à mes pieds dans un petit sac. Comme on a pas le droit de les sortir, je l'ai prise sur mes genoux régulièrement, dans son sac, mais j'ai ouvert la petite trappe qui m'a permise de lui faire des petites caresses et elle de regarder un peu autour. 

On ne dira pas à Air France que pendant le vol, je suis allée aux toilettes et que la Miss a profité que j'ai mal fermé le sac pour sortir ... Heureusement elle est venue dans la bonne direction ! J'ai donc vu un petit chien en couche descendre l'allée toute contente de me voir. Je vous explique pas comme je l'ai vite récupérée et remise dans son sac bien fermé cette fois !!! 

Allez ! on arrive bientôt au bout de l'aventure !! 

J'ai atterri à 07h du matin à Bangkok. A la sortie de l'avion un employé de l'aéroport m'attendait pour me dire que le chat avait été pris en charge et que je pourrais le récupérer aux bagages hors-gabarit face au tapis n°8. Je ne sais pas si c'est toujours au même endroit mais je pense que oui car c'est juste à côté des Services de Quarantaine. 
Passage à l'Immigration, récupération de mes valises puis je suis allée récupérer matou. Ça a été un gros moment d'angoisse, je ne savais pas dans quel état il serait. Mais en fait tout allait bien. Stressé, visiblement fatigué et à bout mais il allait bien. 

Etape n°12 : Passage au Service de Quarantaine. Le bureau est quasi en face du tapis n°13. 
J'ai sorti tous les papiers (dossier avec les originaux) et j'ai attendu que le fonctionnaire les vérifie tous. Je ne sais pas si c'est habituel mais il n'a pas sorti les animaux de leurs sacs et caisses pour les examiner, il a juste regardé rapidement si la race correspondait. Il ne m'a pas dit un mot, a rempli et tamponné pleins de papiers, m'a donné les originaux des permis d'importer et voilà ! 

Etape n°13 : Passage à la douane pour déclarer les animaux. J'ai payé 1000 Bath par animal, on m'a donné un reçu à garder précieusement avec tous les autres documents et ça y est les tracas administratifs étaient enfin terminés ! 


Après toutes ces péripéties, je suis tombée de soulagement dans les bras de Chéri qui m'attendait à l'arrivée. Un dernier voyage en van jusqu'à la maison et on a enfin pu libérer nos pauvres poilus qui ont bien eu du courage !! Mais ça ne c'est pas fait sans préparation non plus ! 
Chéri qui était parti 2 semaines avant moi pour s'occuper de la location de l'appartement a eu pas mal de choses à faire pour que tout se passe au mieux. Dès qu'il a eu les clés, il a mis du Feliway en diffuseur dans toutes les pièces, acheter litières, nourriture, croquettes, lit and co pour les que les animaux se sentent bien en arrivant. 
Comme on a un balcon communiquant avec la cuisine, il a fait percer et installer une trappe pour le chat, puis fais grillager la terrasse afin d'éviter tout accident ! 





Bref, aujourd'hui tout va bien pour Charlotte et Fellini, même si le chat a mis une bonne semaine à s'habituer (perte d'appétit, stress, peur du moindre mouvement). Ils vont bien et sont bien installés.

Donc l'expatriation avec les animaux c'est possible, mais ça demande de la préparation et le respect de toutes les étapes administratives pour éviter des mauvaises surprises. Bon courage à tous ceux qui tentent l'aventure, n'hésitez pas à me poser des questions si besoin !! 







Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires :

MissChocoreve a dit…

wahouuu quelle aventure !

Anonyme a dit…

Un grand merci pour ton blog qui m'a bien aidee tout au long du process d'exportation de Madame depuis Bordeaux vers le Moyen Orient. Quelques variantes par ci par la: obligation de prendre un transitaire,notamment,... ouch la douille au moment de payer le voyage de Madame, depart de Madame la veille du notre avec pour elle une nuit a l'aeroport d'Amsterdam...
Bref beaucoup de stress pour Madame et sa maitresse et une joie intense de la recuperer a destination. Je ferai pas ca tous les jours ;)

Lini's Choice a dit…

Coucou Anonyme ; )

Contente de savoir que mon article ait pu t'aider un peu. Je veux même pas savoir combien ça a du couter avec le transitaire !!!
L'essentiel c'est que tu sois avec Madame !!!
Bonne expatriation !

Unknown a dit…

Bonjour ,
Déjà merci pour tout ce parcours que tu nous décrit.
C est Top!
Ce commentaire car j ai une question.
Mon chat est Fiv Positif.
Quand tu parles d examen sérologique, s agit il de test concernant cette maladie?
Et si non, penses tu que cela constitue un obstacle au fait d aller en Thailande avec mon gros Buddha poilu d'amour?
Merci.

Lini's Choice a dit…

Bonjour !
Merci beaucoup ^_^

L'examen sérologique est surtout pour la rage mais je ne sais pas du tout ce qu'il en est pour le FIV et j'ai un peu de mal à trouver l'info.
Je pense que le mieux est de contacter directement les services de quarantaine (coordonnées sur la 1ère partie de l'article) ou une ambassade de Thailande.



Piriya a dit…

Merci pour cette blog. J ai lu beaucoup de blog consernant d amener mon chien en thailande mais ceci est plus a jours 2015.

Effectivement je suis au point d attendre le titrage antirabique pour revenir en france. Ce vendredi pour faire le certificat de sante puis rdz a DDPP a ain (Lundi j espere).

Ca stresse comme meme tous ces demarches administrative.

Pour info vous pouvez directement telecharger le formulaire sur : http://qsap-bkk.dld.go.th/index.php/%E0%B8%81%E0%B8%B2%E0%B8%A3%E0%B8%99%E0%B8%B3%E0%B9%80%E0%B8%82%E0%B9%89%E0%B8%B2%E0%B8%AA%E0%B8%B8%E0%B8%99%E0%B8%B1%E0%B8%82-%E0%B9%81%E0%B8%A1%E0%B8%A7.html

Marianne Bonnargent a dit…

Salut !

Super article très complet et assez rassurant quand à la possibilité de s'expatrier avec nos petites boules d'amour!
J'ai deux chats et l'opportunité de partir en Thaïlande pour un an à partir de septembre 2016 mais peu de possibilité de confier mes chats à des amis/famille pendant cette période...
La seule chose qui m'inquiète est la période de quarantaine qui est indiquée sur le site de l'ambassade et qui parait presque obligatoire mais que tes animaux ont eu la chance de ne pas faire!
S'agit-il d'une formalité au cas où les vaccins ne serait pas en règle ou il y a-t-il eu un changement depuis 2013?

Merci beaucoup de ton aide!

Marianne B.

Lini's Choice a dit…

Bonjour Marianne,

merci pour ton message. et je te comprends tout à fait moi aussi je n'aurai pas pu laisser mes animaux. Impensable.
Pour ce qui est de la Quarantaine, elle n'est pas du tout obligatoire. c'est uniquement une formalité si les papiers et permis ne sont pas faits/obtenus. Si tout est fait dans les règles, il y a effectivement une quarantaine. Il y a beaucoup trop de personnes qui pensent pouvoir gruger le système et après s'étonnent que leurs animaux soient gardés en quarantaine.
Donc si tu fais toutes les étapes, que tu contactes les services de quarantaine etc, tout devrait bien se passer.
Par acquis de conscience, je contacterai tout de même l'ambassade. au cas où des procédures auraient changé. Mais il y a moins de 3 mois, des amis ont emmené chiens et chats en suivant cette procédure sans avoir à laisser les animaux en quarantaine.

N'hésites pas à me contacter en direct si tu veux linischoice@gmail.com

Bon courage !