lundi 22 juin 2015

L'évolution de Bangkok.

Je ne vis à Bangkok que depuis 1 an et demi mais cela fait bien plus longtemps que je connais cette ville. Ayant encore de la famille ici, je venais régulièrement avec mes parents pour leur rendre visite quand j'étais petite.

Les tous premiers voyages, j'étais vraiment trop jeune pour m'en rappeler mais entre 1980 et 1991 j'ai du venir 6 fois, à chaque fois pour 1 à 2 mois à Bangkok et parfois quelques incursions dans le Nord vers Chiang Mai ou vers le plages de Cha-Am.

Une des rares photos de mes vacances en Thailande que j'ai. Ici à Cha Am. 
(les autres c'est mon père qui doit les avoir). 

S'il y a bien une chose qui m'a marqué c'est le changement de la ville de Bangkok. Je prends l'exemple le plus flagrant : la maison de mes grands-parents.

Un de mes tout premier souvenir de cette maison c'est surtout les manguiers dans le jardin et la verdure très très dense de l'autre côté du chemin. Je me rappelle aussi de l'épicier au coin de la rue où j'allais chercher des confiseries. Je jouais avec la petite voisine dans la rue sans être inquiétée par les voitures. Ma grand-mère faisait et fait toujours de la mangue séché (miam) et du piment maison (aïe aïe aïe ça pique fort les yeux/le nez/ la gorge)

Quelques années après, la verdure avait fait place à un grand terrain vague. Il y avait une petite paillote où j'allais parfois acheter un plat pour midi. Le petit épicier était toujours là. Avec la même petite voisine je jouais au jeu de la ficelle (vous vous rappelez ce jeu avec une ficelle où il fallait faire des figures). Et je me faisais littéralement bouffer par les moustiques.

Encore quelques années et le terrain vague avait été remplacé par pleins de petites villas. Au lieu d'aller chez l'épicier qui était en passe de fermer, je prenais le tuktuk seule pour aller au centre commercial tout nouveau tout beau. Avec ma tante (toute jeune à l'époque) on allait ensemble dans le centre-ville pour aller manger dans un des premiers MacDo de la ville, on pouvait traverser l'autoroute à pied (en faisant à peine plus attention que lorsque on traverse une avenue normale). Je passais des journées entières à jouer à Super Mario Bros, à dessiner la Petite Sirène (à tel point que lorsque j'ai revu ma Tante en 2008, elle m'a offert un porte clé Petite Sirène ...). 



La dernière fois que je suis venue en Thailande, j'avais 13 ans. En pleine adolescence, ce voyage ne m'enchantait pas plus que ça. C'était un peu la corvée car je savais que j'allais passer mon été dans cette maison et que j'allais m'ennuyer pendant que mes parents faisaient des emplettes/rencontraient des amis etc
Activités auxquelles je n'avait pas du tout envie de participer en plus (sale gosse ...)
Je me rappelle aussi que je ne comprenais pas la mentalité thaïlandaise : je ne comprenais pas pourquoi il y avait 3 générations sous le même toit et pourquoi tout le monde voulait toujours savoir ce que je faisais à tout moment. Je me rappelle surtout avoir attrapé la grippe et attendre toute trempée de sueur, avec une fièvre monstre, que tout le monde soit prêt pour m'emmener chez le médecin. La grand-mère voulait nous accompagner, mais on devait attendre que mon petit cousin rentre de l'école et que ma tante soit là pour le garder et elle devait bien sûr d'abord leur faire à manger.
J'ai conscience aujourd'hui que cela partait d'une très bonne intention mais avec l'adolescence + fièvre + ras le bol, je n'avais aucune tolérance et je n'ai pas compris. A tel point que je n'aie plus eu envie d'y retourner pendant très longtemps.

C'est sans compter que ma mère ne m'a pas vraiment éduqué dans l'amour de la Thailande. Je n'ai jamais appris le thai (sauf avec ma tante et ma grand-mère à chaque fois que je venais en vacances), je ne connais pas grand chose aux traditions/us et coutumes/habitudes thaïlandaises.
Tout ce que je sais je l'ai appris seule.

Bref, quand on s'est marié avec Chéri (bientôt 7 ans !), il m'a proposé d'aller en Thailande pour notre voyage de noces. Honnêtement j'avais pas très envie d'y aller. C'est uniquement parce qu'il a insisté en disant qu'il voulait découvrir mon "autre" pays (pour rappel l'autre c'est la Suède) que j'ai accepté.
Je ne savais pas trop ce que j'allais y trouver.

Premiers pas en Thailande après de longues années ! 

On venait de se faire tatouer aux poignets ; ) 

J'ai été bluffée ! J'ai adoré Bangkok et la Thailande. Je retrouvais certaines choses que j'avais adoré à Tokyo, la démesure et la folie en plus.

Et la petite maison ?
Et bien elle existe toujours. Il n'y a plus de manguiers. Plus d'épicier. Certaines villas ont été remplacées par des immeubles et il y a un arrêt de BTS pas loin (station Mochit - celle que vous empruntez pour aller au marché du weekend Chatuchak). La grand-mère est toujours là, toute toute petite et pliée en deux, mais toujours avec un grand sourire !

Au premier plan, ma tante et ma grand-mère. Pas souriante pour le coup ... 

La ville a énormément changé. En bien ou en mal, là n'est pas la question. Je n'ose même pas imaginer comme elle a changé pour grand-mère !

Pour mieux vous en rendre compte, une vidéo sur laquelle je suis tombée sur Youtube, qui vous montre l'évolution de Bangkok en 1 dizaine d'années. On voit les quartiers changer, la circulation s'intensifier, les piliers de BTS monter ...
Mais avec la constante des bus et des tuktuk qui ne changent pas ; )

           

Bon, si je déniche de vieilles photos, je vous les fais passer ; )

Et vous ? votre ville a t-elle beaucoup changée ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire :