jeudi 26 février 2015

Se régaler tout en faisant une bonne action. FRIENDS - Phnom Pehn, Cambodge.

J'en faisais le constat il y a pas si longtemps, mon blog parle que de bouffe en fait ... C'est pas de ma faute j'adore ça ! Ma balance beaucoup moins en revanche.


Il y quelques mois (huumm 6 mois pour être exacte) on a fait une sortie au Cambodge pour nos visas. Je raconte le tout ICI et j'avais promis comme d'hab de vous raconter ce merveilleux repas que nous pris chez Friends à Phnom Pehn.



Friends c'est l'occasion de se faire un bien dingue au bide tout en faisant le bien autour de soi.
Le restaurant est opéré par l'association Mith Samlahn, qui travaille à construire un futur aux jeunes défavorisés du Cambodge. Il n'est pas "juste" question de leur faire une donation, l'association les héberge, les éduque, les forme aux métiers de la restauration, de l'électronique et de la couture.
Pour en savoir plus n'hésitez surtout pas à cliquer ICI. L'histoire est très belle !

Honnêtement, quand j'ai entendu parlé du restaurant, je me suis dis " Allez ! on va faire une bonne action. C'est cool , c'est sympa et pas grave si c'est pas bon, c'est pas le but".
En effet le restaurant forme des jeunes qui sont en binôme avec un formateur  qui leur apprend le métier. Ce n'est pas toujours évident mais c'est très émouvant de voir l'attention du formateur envers son apprenti et l'application de ce dernier. Et ayant formé je ne sais combien de nouvelles recrues dans la restauration ça fait plaisir de voir des personnes qui écoutent ! 

Sauf que voilà. En plus de faire du bien autour de soi on se fait du bien au bide, parce que tous les plats sont à tomber par terre !!! Tout est super bon, savoureux, original !!! On a A.D.O.R.É !!!!
On a tellement aimé qu'on est allé 2 fois chez Friends, 1 fois pour le déjeuner et une autre pour le dîner. On a aussi essayé un des autres restaurants : Romdeng où j'ai fais joujou avec des fourmis ... Je vous raconte ça plus bas histoire de pas vous couper l'appétit !

Voilou ce que nous avons goûté lors de notre 1er déjeuner là bas :

Des palets de courgettes et cheddar frits légers et croustillants à souhait ! 


Poulet sauté à la mangue et aux noix de cajou


Burger de buffle, brie et bacon avec des frites de patates douces. Une tuerie !!!!! 



Les portions sont pas immenses (hormis le burger). C'est plus le principe du tapas. Pas grave, ça donne une bonne excuse pour tout essayer.
On y est donc retourné la veille de notre départ pour y dîner tellement on avait apprécié notre déjeuner et l'endroit (et puis juste à côté de notre hôtel alors ...). 

Des boulettes de risotto, champignons Shiitake, mozzarella dans une sauce tomate. Une vrai délice !!



Ok ça a l'air bizarre ... mais c'est le tapas qui m'a le plus marqué ! 
Des boulettes de porc et boeuf au miel et ail sur des nouilles de Pandan. 

Rhhhhaaaa la sauce !!! mélange étrange mais tellement bon ! 
Tarte Tatin de poireaux et feta, avec un aïoli de betterave ...

Et n'oublions pas bien sûr les desserts ! Quand je vous disais qu'on s'est pété le ventre ... 

Cheesecake au chocolat belge, glace vanille et compote de fruits locaux au rhum


Ananas caramélisé au sucre de palme, glace à la noix de coco et piment. MIAM MIAM !!!!



Juste à côté se trouve une petite boutique qui commercialise des petits objets/vêtements/gadgets fabriqués par les familles de ces jeunes en formation. Ce revenu complémentaire pour les familles évite que les parents ne soient tentés de faire travailler les enfants au lieu de recevoir l'éducation et la formation qui leur sont données dans l'association.
Donc n'hésitez surtout pas à y faire un tour, car en plus les objets vendus sont pas vilains du tout et vous pouvez aussi y trouver le livre de recettes de Friends (j'ai bien évidemment craqué et l'ai acheté, mais n'ai pas encore fais une seule recette ... #fail) 




Mais il n'y a pas que Friends à Phnom Pehn. L'association opère plusieurs restaurants au Cambodge (Phnom Pehn, Sihanoukville et Siem Reap) ainsi que 2 au Laos.


Cliquez sur la photo pour la liste complète et les sites des restaurants.


Comme c'était l'occasion nous avons aussi déjeuner à Romdeng localisé dans une très belle maison coloniale à Phnom Pehn. On s'est bien sûr encore régalé ; ) 



Salade de racine de lotus et poulet avec une vinaigrette au galangal


Des brochettes de poulet marinés à la citronnelle avec une salade de papaye verte vinaigrée.


Riz rouge à la noix de coco et mangue. 


Tout était parait, sauf que j'ai voulu faire ma maligne ... Moi qui ne suis pas une super téméraire en terme de cuisine, j'ai voulu être courageuse et goûter des fourmis. 
J'ai donc commandé un boeuf sauté au basilic et aux fourmis rouges. Je me suis dis que ça allait passer tout seul.
Bah non. J'ai pas pu. Les petites fourmis ça passait encore. Un peu croustillant sous les dents mais pas grand chose en goût. Sauf que qui dit fourmis dit toutes les fourmis  : les reines, les ouvrières, les larves, les guerrières ...Et les reines elles sont immenses avec les ailes et tout ça.



J'ai juste pas pu manger ça et je me suis sentie très mal car c'est un plat de choix pour les khmers et j'ai senti que je faisais un gros gâchis de nourriture ...
Donc si vous vous sentez de commander ce plat (où la tarentule frite - oui oui il y en a aussi), faites le en connaissance de cause et mangez tout. Pour les khmers c'est pas une fantaisie de touristes en mal de sensation, c'est un plat apprécié !

Bref, si vous êtes de passage au Cambodge ou au Laos, n'hésitez pas à visiter les restaurants de l'association. Vous vous régalerez tout en faisant une bonne action !
Cliquez ICI pour tout savoir sur l'association et ses restaurants.




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 20 février 2015

Génération Working Holiday Visa - un Webdocu à ne pas manquer !

Cet article ne faisait pas parti des innombrables brouillons que je me dois encore de finir d'écrire mais lorsque je suis tombée sur la vidéo cette nuit, j'ai su qu'il fallait que la partage avec vous. Au moins cette nuit d'insomnie/fièvre sous climat tropical/nausée n'aura pas été perdue !
Vous êtes contents de connaitre les détails de ma santé hein ?! 



Bref, dans mes errances insomniaques, je suis tombée sur le webdocumentaire réalisé par Florian Mosca sur la Génération Working Holiday Visa. Pour faire simple : ces jeunes gens, souvent en fin d'études, qui partent à l'étranger pour 1 an ou plus pour étudier/travailler mais surtout découvrir une toute nouvelle vie.


On rencontre différents parcours, différentes personnes - toutes touchantes- qui racontent leurs expériences qui les ont tous changés d'une manière ou d'une autre. 

Je partage cette vidéo parce que je m'y reconnais. Ok ça fait longtemps que je ne suis plus étudiante vraiment très longtemps , mais je pense que beaucoup d'expats partagent les mêmes sentiments : 
- l'envie de découvrir, de sortir de la routine/d'un chemin tout tracé/d'une morosité
- la facilité des démarches administratives : ouvrir un compte/louer un appart ... 
- la confrontation de la langue étrangère - l'anglais du système scolaire est loin d'être suffisant au moment de partir à l'étranger (pour moi un peu différent car bilingue depuis enfant) 
- la débrouillardise
- l'euphorie de la découverte du pays
- Création d'un nouveau rythme de vie/cercle d'amis 
- les galères : bah oui tout n'est pas toujours rose quand on est loin d'un chez soi sécurisant, c'est le revers de la médaille. Mais elle en vaut le coup ... 
- le retour en France pas toujours évident. 

Sur ce dernier point, nous n'avons pas encore eu l'expérience du vrai retour et j'espère qu'on ne l'aura pas. Mais on est revenu pour un court séjour, et c'est vrai qu'hormis le plaisir de revoir famille, amis et quelques endroit familiers qu'on aimait, on avait qu'une envie : repartir. Je ne m'étendrai pas sur le sujet mais en gros la morosité ambiante était difficilement supportable. 

Donc voilà, prenez le temps de regarder ce chouette reportage de Florian Mosca qui pourra aussi vous faire comprendre certains aspects de la vie d'expats aussi. Et vous donnera peut-être aussi envie de tenter l'aventure ! 





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 5 février 2015

27 brouillons d'articles ...

Voui voui ... J'ai plus de 27 brouillons d'articles qui n'attendent qu'une chose, c'est que je me bouge un peu les fesses pour les finir et les publier.

Je sais que je suis une habituée de hauts et de bas dans mon rythme de publication d'articles pour le blog et j'ai souvent une très bonne excuse  : enlevée par les extra terrestres, le chien a mangé mon ordi, le chat a avalé la souris ...



Mais là, j'en avais une bonne. J'avais pas beaucoup le moral. Je vais pas m'étendre mais pour faire simple des petits soucis se sont accumulés et je n'avais pas beaucoup le coeur à écrire.
Depuis 2010, Lini's Choice a toujours été un blog où j'essaye de communiquer ma joie de vivre, mes nombreux délires, mon plaisir de découvrir de nouvelles choses. Je suis typiquement le genre de nana qui s'émerveille d'un rien, toujours enthousiaste et super optimiste.

Même si Lini's Choice est un blog très personnel, je ne me vois pas partager avec vous les moments un peu tristounes (bon ok j'ai partagé avec vous la disparition de mon chat adoré Berlioz il y a quelques années ...). C'est pas moi. Donc j'ai un peu mis le hola, le temps de retrouver ma bonne humeur et débilitude habituelle.

C'est vrai aussi que recevoir des petits mots adorables de lecteurs/lectrices comme Minouchka (merci merci pour ton message qui m'a fait super chaud au coeur) ou rencontrer à Bangkok des personnes qui me connaissent via le blog comme Manon, ça me fait un plaisir dingue et m'encourage à écrire à nouveau !

Donc voilà, j'ai repris du poil de la bête et pour célébrer ça j'ai maintenant un nouveau logo et une jolie bannière qui mettent en valeur petite Charlotte et gentil Fellini. Merci d'ailleurs à Gin, une de nos graphic designer pour son superbe boulot !



Ce weekend je me penche sur mes ébauches d'articles et je promets des publications très très bientôt.

En attendant gros bisous. Bah oui je suis comme ça moi, je vous embrasse !!!



Rendez-vous sur Hellocoton !